Le football sénégalais a perdu entre 4 et 6 milliards de francs CFA à cause de la pandémie du Covid-19, a déclaré le président de la Fédération sénégalaise (FSF), Augustin Senghor.

“Dans une hypothèse basse, on peut évoquer 4 milliards mais si c’est une hypothèse haute, il faut aller chercher dans les six milliards” CFA, a dit Me Senghor, au cours de l’émission “Sports 2S” de la chaîne privée 2STV dont il était l’invité, lundi soir.

Ces pertes concernent notamment le manque à gagner en droits TV liés à l’arrêt des compétitions, mais également les recettes en billetterie, le sponsoring et le merchandising ainsi que les fonds venant de la Fifa et de la CAF, a ajouté le patron du football national.

Les clubs, les joueurs et les dirigeants de clubs, tout le monde a ressenti les conséquences de cette pandémie, selon le président de l’instance dirigeante du football national.

“Dans notre entendement, les subventions versées récemment par la Fédération doivent aider à améliorer les conditions de vie des joueurs et préparer les équipes à la reprise”, a-t-il indiqué.

Les compétitions sportives sont suspendues au Sénégal depuis mars dernier et l’apparition du premier cas de Covid-19 dans le pays.

Le ministère des Sports a prévu de rencontrer jeudi les différents groupements sportifs pour discuter avec eux des voies et moyens de la reprise des compétitions.

En attendant une décision de l’Etat, les deux représentants du Sénégal en compétitions interclubs, à savoir Teungueth FC et le Jaraaf de Dakar, ont débuté leur préparation, en même temps que les sélections de jeunes (U17 et U20).

Ces dernières vont prendre part en novembre prochain aux tournois de qualification de la CAN de leur catégorie, tandis que Teungueth FC et le Jaraaf de Dakar vont débuter les tours préliminaires en Ligue africaine des champions et en Coupe de la CAF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here