À 46 ans, retiré des terrains depuis 2011, l’ex-Brugeois prépare son avenir.

Après la finale de l’Euro, Khalilou Fadiga s’en ira passer un diplôme. Un master en droit et en économie du sport, s’il vous plaît. “J’ai été sélectionné parmi les Ricardo Kaká, Júlio César et autres Didier Drogba.” Cet MPI de l’UEFA est réservé aux anciens sportifs professionnels de haut niveau et n’a rien à voir avec le terrain ou le fait d’être entraîneur. “C’est pour devenir manager général de club ou dirigeant de fédération”, explique-t-il.

Quel destin pour ce gamin qui dit avoir chaussé sa première vraie paire de chaussures de football lorsqu’il en a reçu au PSG, en 1989-1990. “Je devais avoir 11-12 ans.”

Ses débuts, il s’en souvient comme si c’était hier. Les premiers ballons frappés sur le parvis de l’église Saint-Bernard. “Le curé savait qu’on n’avait pas d’endroit pour jouer. Il nous avait autorisés à venir y jouer tout le temps sauf les samedis matin en raison des mariages et les dimanches matin à cause de la messe. On pouvait venir défoncer les gargouilles gratuitement”, s’amuse-t-il.

Avec Les Enfants de la Goutte d’Or, c’est sur un champ de patates qu’il évoluait. L’expression est celle qu’il utilise. C’était à l’origine un terrain vague que les jeunes de l’association avaient déblayé en espérant pouvoir y construire un terrain d’aventure. Une fois les lieux nettoyés, la Ville de Paris n’a cependant pas autorisé la réalisation du projet… Depuis, le site est devenu le square Léon.

Article précédentKara Mbodji: “Je pense qu’avec moi, le Sénégal va gagner la CAN”
Article suivantAS Monaco : Fodé Ballo-Touré vers le Milan AC !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here