1-0. C’est sur ce score que TFC s’est incliné devant l’ASEC Mimosas, hier dimanche, au stade Robert Champroux d’Abidjan, pour le compte de la manche retour du 1er tour des préliminaires de la Ligue africaine des clubs Champions. Les Sénégalais sortent ainsi de la compétition. Julien Chevalier, le coach français de l’ASEC, estime que TFC manque d’atouts offensifs.

«L’abnégation, le courage et la rigueur qu’ont les joueurs dans les efforts ont fait la différence. On sait qu’on a certaines limites et qu’il y a du travail à faire. Mais en tout cas, on joue avec ça et on s’applique. On a été très solidaires. Ce qui a payé. L’appréciation du match aller. On n’a pas voulu le faire à l’aller, mais le jeu nous y a contraint. Il ne fallait pas être plus idiots, et on devait rester très humbles. On s’est donc adaptés à eux pour gagner. Je suis sur le terrain, après, on regardera les choses tranquillement. Avant, ce n’était pas ça, l’important c’était de passer. C’est une équipe très athlétique, qui a un vrai projet de jeu. Une équipe très bien organisée défensivement. Mais il leur manque un peu des talents offensifs. Et c’est pour ça qu’on s’est bien organisés pour les contrer, parce qu’on savait qu’à un moment ils allaient perdre des ballons. Parce qu’au niveau athlétique, ils sont très solides, peut-être même meilleurs que nous. Mais il fallait s’adapter autrement, jouer sur d’autres qualités. On a utilisé les espaces qu’ils libéraient».

SourceIgfm
Article précédentKlopp sur les 100 buts de Sadio Mané: “Les gens oublient qu’il a travaillé incroyablement dur”
Article suivantMoutarou Baldé, capitaine TFC : «Tout faire pour revenir en Afrique»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here