En conférence de presse ce lundi 1e février, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, Joseph Lopy a présenté le Burkina Faso, adversaire en demi-finale de la CAN, comme une très belle équipe. Mais le milieu de Sochaux insiste sur le discours d’ensemble depuis le début du tournoi : rester concentrés et continuer à avancer.

Le formé à Diambars a aussi évoqué l’apport de Sadio Mané dans le groupe. “Il connaît des choses qu’on ne connaît pas. Il est généreux. Il partage sans qu’on lui demande. Il nous donne le goût du haut niveau, ce qui nous montre peut-être qu’on ne travaille pas assez.”

“Plus on donne plus on aide celui qui joue à être meilleur”

Premier pays africain au classement FIFA, le Sénégal ressent plutôt une pression positive selon Lopy. “Après, on est en face d’un adversaire qui a envie de continuer l’aventure. À nous de faire pareil que contre la Guinée Équatoriale”, a-t-il signalé non sans apprécier la première sortie de Ismaila Sarr, auteur du dernier but (79e). “Il avait envie d’être là. Il a apporté un plus quand il est entré. J’espère que ce sera de bon augure pour la suite.”

Absent de la dernière édition en Égypte, il a vécu sa première titularisation en phase finale face à la Guinée (0-0, 2e journée). Il apprécie encore plus l’expérience qu’apporte les anciens. “Le discours, c’est de rester solidaire. Plus on donne plus on aide celui qui joue à être meilleur”, a-t-il dit.

 

Lejournaldedakar

Article précédentHervé Koffi : “Pourquoi nous sommes confiants face au Sénégal”
Article suivantCAN 2021- demi-finale : Burkina Faso vs Sénégal Onze de départ des Lions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here