Accueil Les Lions Ismaila Sarr, une carrière à la pointe de la semelle

Ismaila Sarr, une carrière à la pointe de la semelle

0
A 21 ans, Ismaila Sarr, qui a joué en 2015-2016 la Ligue sénégalaise de football professionnel, va connaître son troisième club européen, avec la signature, jeudi, d’un contrat de cinq ans avec Watford (Premier League).
Avant la signature de ce contrat, l’ancien pensionnaire de Génération Foot, vainqueur de la Coupe du Sénégal en 2015, a déjà porté les maillots du FC Metz (2016-2017) et de Rennes (2017-2018) en France.
En arrivant au FC Metz après avoir aidé en 2016 Génération Foot à monter dans l’élite sénégalaise, rares étaient ceux qui auraient parié sur cette montée en puissance du natif de Saint-Louis du Sénégal.
Comme sa pointe de vitesse, l’attaquant sénégalais, qui a joué dans quasiment toutes les sélections nationales des moins de 20 ans et des moins de 23 ans, ainsi que chez les seniors, a démontré qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attendait point le nombre des années.
Au FC Metz où il a débarqué en juillet 2016, Sarr n’a pas perdu du temps. Au moment où le club est relégué en Ligue 2 à la fin de la saison, il réussit à attirer les regards pour convaincre Rennes de mettre 20 millions d’euros (plus de 13 milliards de francs CFA) sur la table.
A Rennes, il a fait partie des leaders à l’origine de la belle épopée du club breton en Ligue Europa (2018-2019), et surtout de sa victoire en finale de la Coupe de France, contre le Paris-Saint-Germain en mai dernier.
Une première victoire depuis 48 ans pour le club breton qui n’avait plus remporté la Coupe de France depuis 1971. En Angleterre où il a débarqué avec un titre de vice-champion d’Afrique, Sarr sera appelé à muscler son jeu pour faire face à l’âpreté des duels dans un club devant jouer pour sa survie, dans la très lucrative Premier League.
De même devra-t-il franchir un palier pour faire son trou en équipe nationale du Sénégal, toujours en quête d’un titre continental. Arrivé sur la pointe des pieds à la CAN 2017, l’ancien Rennais était très attendu en Egypte. Mais les blessures ne lui ont pas permis de donner la pleine mesure de ses capacités à cette phase finale.
Avec les 30 millions d’euros (environ 19,6 milliards de francs CFA) versés par les Hornets, Ismaila Sarr a permis au club breton, qui avait déboursé 20 millions d’euros, de faire une belle plus-value et de réaliser sa deuxième meilleure vente après le transfert de l’attaquant français Ousmane Dembélé à Dortmund en 2016.
A lui de devoir justifier ce prix et de montrer qu’il est allé en Premier League pour franchir un palier à l’instar de ses coéquipiers Idrissa Gana Gueye et Sadio Mané, aujourd’hui parmi les grosses pointures du championnat d’élite d’Angleterre.
’’Gana’’, après Aston Villa, puis Everton, est allé au PSG au moment où Manchester United lui faisait les yeux doux. Mané, nominé parmi les meilleurs attaquants de l’UEFA en 2019, a quitté Southampton pour Liverpool, avec lequel il a remporté la Ligue des champions 2019.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here