El-Hadji Diouf a marqué les esprits partout où il est passé, que ce soit pour ses talents ou sa personnalité. Formé à Sochaux avant de rejoindre plus tard le RC Lens après un crochet par Rennes, il a ainsi laissé une trace dans le Doubs.

Mickaël Isabey, l’ancien milieu des Lionceaux, n’a pas oublié l’attitude de celui qui portera ensuite les couleurs du RC Lens de 2000 à 2002, alors qu’il n’avait que 17 ans. Ainsi quand on lui demande de nommer le joueur le plus sûr de lui croisé au cours de sa carrière, il répond :

« El-Hadji Diouf. Les jeunes qui s’entraînaient avec les pros se changeait dans un autre vestiaire, à Sochaux. Mais lui, à 17 ans, ça ne l’empêchait pas de venir jongler au milieu de notre vestiaire en répétant : « Regardez-moi, je jouerai bientôt à Liverpool ». Le pire c’est qu’il avait raison, il a fini par y signer. »

El-Hadji Diouf a en effet quitté le RC Lens en 2002 pour rejoindre Liverpool après avoir contribué à la 2e place des Sang et Or puis au parcours du Sénégal jusqu’en quart de finale de la Coupe du monde au Japon et en Corée du Sud.

SourceL'équipe
Article précédentMercato- Habib DIallo courtisé par Leeds
Article suivantReal Madrid : Sadio Mané ne serait plus la priorité de Zidane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here