El-Hadji Diouf a marqué les esprits partout où il est passé, que ce soit pour ses talents ou sa personnalité. Formé à Sochaux avant de rejoindre plus tard le RC Lens après un crochet par Rennes, il a ainsi laissé une trace dans le Doubs.

Mickaël Isabey, l’ancien milieu des Lionceaux, n’a pas oublié l’attitude de celui qui portera ensuite les couleurs du RC Lens de 2000 à 2002, alors qu’il n’avait que 17 ans. Ainsi quand on lui demande de nommer le joueur le plus sûr de lui croisé au cours de sa carrière, il répond :

« El-Hadji Diouf. Les jeunes qui s’entraînaient avec les pros se changeait dans un autre vestiaire, à Sochaux. Mais lui, à 17 ans, ça ne l’empêchait pas de venir jongler au milieu de notre vestiaire en répétant : « Regardez-moi, je jouerai bientôt à Liverpool ». Le pire c’est qu’il avait raison, il a fini par y signer. »

El-Hadji Diouf a en effet quitté le RC Lens en 2002 pour rejoindre Liverpool après avoir contribué à la 2e place des Sang et Or puis au parcours du Sénégal jusqu’en quart de finale de la Coupe du monde au Japon et en Corée du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here