Le report des matchs amicaux à cause des nouvelles mesures de restriction visant à limiter la propagation de la covid19, perturbe la préparation de l’ASAC Ndiambour pour le démarrage du championnat national de football prévu le 2 janvier, a regretté son coach, Assane Diallo. ‘’En Gambie, nous avons joué quatre matchs amicaux. Nous sommes préoccupés parce que samedi passé on devait jouer la Linguère et ce samedi Guédiawaye FC, mais avec les nouvelles restrictions, notre préparation est un peu plombée’’, a-t-il dit mardi, à Louga, lors d’un entretien avec la presse.

L’équipe du Ndiambour a effectué, pendant trois semaines, la première phase de ses préparatifs en Gambie, avant de revenir à Louga. L’équipe n’a joué que quatre matchs alors que 66 séances d’entraînement et huit matchs amicaux étaient prévus au programme. Selon le coach Diallo, l’absence de matchs amicaux ‘’est un handicap’’ pour une équipe du Ndiambour qui n’a pas encore toutes ‘’ses automatismes en place’’.

‘’L’autre problème auquel nous sommes confrontés depuis notre retour à Louga est que nous nous entrainons sur un terrain vague et c’est difficile. Notre stade est fermé pour des besoins de réfection de la pelouse, pourtant les travaux sont terminés’’, a-t-il ajouté, se plaignant d’une ‘’difficile’’ deuxième partie de préparation. ‘’Nous demandons aux autorités de nous donner la pelouse et que l’on ferme le stade au public pour respect des gestes barrières’’, a suggéré Assane Diallo. L’équipe lougatoise va jouer son premier match du championnat contre l’AS Pikine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here