Auteur d’un but de la main ensuite refusé, parce qu’il a reconnu sa faute, Ibrahima Wadji a expliqué après le barrage retour de Ligue Europa Conférence perdu ce jeudi par Karabagh contre l’OM (0-3), ce qu’il s’était réellement passé.

Dans la confusion, en fin de première période, alors que les Marseillais criaient à l’injustice et tentaient de convaincre l’arbitre de revenir sur sa décision, il n’était pas évident de discerner tous les événéments survenus ce jeudi, lors du barrage retour de Ligue Europa Conference entre Karabagh et l’OM (0-3). Après un but marqué de la main par Ibrahima Wadji (34e), il a fallu quatre minutes à Monsieur Frankowski avant de se déjuger. Le temps pour l’attaquant sénégalais de reconnaître sa faute, après en avoir parlé avec son coach Gourban Gourbanov.

« L’entraîneur m’a dit : “On n’a pas besoin de marquer avec la main. Il faut que tu prennes tes responsabilités. Il faut que tu dises la vérité” », a raconté Wadji sur RMC. Le joueur francophone a aussi été convaincu par les Marseillais de faire preuve d’honnêteté. « Guendouzi m’a dit : “Tu es musulman, si tu ne dis pas la vérité, Dieu va te punir” », a-t-il aussi raconté dans un sourire, déçu de l’élimination de son équipe mais finalement fier de sortir la tête haute.

SourceLequipe
Article précédentDidier Drogba sur le Stade Abdoulaye Wade : « J’ai fermé le Stade Léopold Senghor et ouvert le nouveau »
Article suivantPour célébrer le sacre des Lions, le FC Metz va construire 6 stades

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here