Aligné d’entrée de jeu par le staff messin lors des deux derniers matches de championnat, le jeune attaquant sénégalais espère monter en puissance et ainsi s’inscrire dans la durée.

Vous venez d’être titularisé deux fois de suite, à Reims (1-0) puis face à Saint-Étienne (3-1)V. Un soulagement après une première partie de saison délicate ?

« Forcément, ça fait plaisir. Ça fait du bien ! On travaille tous pour ça : être sur le terrain. Pour l’instant, ça se passe bien. J’aimerais bien que ça continue et que je puisse jouer tous les matches qui restent. C’est normal, je suis footballeur et j’ai envie de jouer. Tout le temps ! Comme tout le monde. Et, une fois sur le terrain, je veux donner le maximum pour l’équipe. C’est mon cas, c’est le cas de tous mes coéquipiers. »

Vous n’avez jamais douté ?

« Non ! Je ne doute jamais de moi. Jamais. Je travaille et je sais faire preuve de patience. Tu sais que le moment va forcément arriver. Le club et les coaches me font confiance donc… Voilà, je joue à nouveau en ce moment. Dans le foot, il y a parfois des moments plus compliqués. C’est comme ça. Mais je n’ai jamais baissé les bras ! »

Et le fait de devoir évoluer dans un couloir ?

« Ce n’est pas la première fois que je joue sur le côté , donc ça va ! »

Cela implique néanmoins un gros travail défensif comme ce fut notamment le cas à Reims. Est-ce un problème pour l’avant-centre de formation que vous êtes ?

« Le football, ce n’est pas seulement avoir le ballon. Il faut aussi être performant quand tu ne l’as pas. Il faut alors s’appliquer à bien défendre. Et c’est toute l’équipe qui doit le faire. À Reims, les consignes étaient claires : bien fermer le couloir et quand on a le ballon, se projeter vers l’avant. Je me suis amélioré dans ce domaine défensif. »

« Ça va revenir ! »

Jusqu’ici, vous n’avez inscrit que deux buts en Ligue 1. Frustrant ?

« Je me dis simplement que ça va revenir ! Je travaille pour ça tous les jours. Mais je sais aussi que pour marquer, il faut d’abord bien défendre… »

De manière générale, avez-vous le sentiment que ce bon début d’année et ces trois victoires d’affilée ont un impact positif sur le groupe ?

« On s’entraîne toujours de la même manière. On n’a jamais rien lâché. C’est vrai qu’en ce moment, on ressent un peu plus de confiance, de liberté et un peu de soulagement. Mais on a toujours travaillé comme il le faut. Avec beaucoup de concentration. C’est ça qui fait la différence. »

La bonne ambiance règne donc dans le vestiaire messin ?

« Oui, il y a de l’ambiance ! Forcément ! Parce qu’on a Thierry Ambrose et Victorien Angban. Ils animent le vestiaire (rire) ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here