Henry Camara: L’état de la pelouse du stade Lat Dior a fait les choux gras de la presse locale notamment après la sortie de la star sénégalaise Sadio Mané qualifiant celle-ci « catastrophique ». Elle est suivie des répliques plus “violentes” de la part de Matar Ba et Me Augustin Senghor. Une série de joutes verbales qui n’a pas plu le joueur le plus capé de l’histoire de l’équipe nationale du Sénégal (99), Henri Camara.

“Le peuple sénégalais mérite mieux. Pour des joueurs de haut niveau, attendre 30 à 35 minutes pour revenir dans le match, c’est compliqué. Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal. L’état du terrain était aussi catastrophique, il faut améliorer”, avait alerté Sadio Mané à la sortie du match amical du Sénégal contre le Cap Vert, joué sur la pelouse de Lat Dior.

Une pelouse qui depuis un moment fait l’objet de discussions de par son état désastreux. Interrogé sur cette question, l’ancien attaquant des Lions du Sénégal se désole de cette situation. “Il faut avoir l’habitude de laver son linge sale en famille. Cette histoire ne devrait même pas être relayer par la presse. Ils devraient s’asseoir autour d’une table en disputer et trouver une solution. Cependant, Sadio Mané est dans son plein droit de revendiquer une bonne pelouse. C’est un leader et d’ailleurs c’est le seul capable de le faire. Mais, cette série de joutes verbales entre le ministre des sports, Me Augustin Senhor et Sadio Mané devrait être évite. Cela n’honore pas le football sénégalais“, regrette le meilleur buteur de l’histoire du Sénégal avec 31 réalisations.

Rappelons que le ministre des sports sénégalais, Matar Ba avait remis une couche plus sèche suite à la sortie de l’attaquant de Liverpool. « Ces difficultés peuvent être liées à des gazons, à l’environnement ou même aux conditions de voyage. On ne peut pas avoir les mêmes conditions qu’à Liverpool ou Manchester.” Donnant raison au président de la grande instance du football sénégalais “Augustin a bien répondu”.

SourceWiwsports
Article précédentCheikhou Kouyaté : “Si l’Etat ne peut pas régler le problème de la pelouse qu’il nous le dise”
Article suivantFinancements: En 2021, la FSF va beaucoup compter sur la Fifa et la Caf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here