PARTAGER

Djamil Faye, le président du Guédiawaye FC, vainqueur de la coupe de la ligue 2014, a estimé à plus de 300 millions de francs les dépenses directes liées aux trois années de gestion de cette équipe promue dans l’élite du football sénégalais à la fin de la présente saison. ‘’Nous attendons de faire le bilan financier de la saison mais sur les trois années, les dépenses directes du club peuvent atteindre les 300 millions’’, a expliqué le président du Guédiawaye FC.

En sus de cette enveloppe utilisée pour la gestion quotidienne et les salaires des employés (administration et joueurs), il faut y ajouter une dizaine de millions pour les équipements (ballons, maillots et survêtements), a-t-il ajouté, se réjouissant du retour en masse du public autour du club.

”Cette victoire (en coupe de la ligue) est arrivée à point nommé parce qu’elle consacre un nouvel attachement des populations autour de l’équipe”, a-t-il dit. Selon lui, les autorités municipales à confier la gestion du stade Amadou Barry au Guédiawaye FC.

‘’Nous avons un potentiel intéressant dans le quartier et nous avons décidé de mettre sur pied un club solide avec toutes les catégories. Cela nécessite’’, a-t-il expliqué.

”Le Guédiawaye FC, a-t-il poursuivi, attend des autorités en plus des subventions, des terrains pour l’érection d’un terrain d’entraînement et d’un siège pour le club”.

‘’Nous sommes heureux de constater qu’en plus des populations, des sociétés ont décidé de venir s’ajouter à nos sponsors traditionnels’’, a-t-il dit, estimant qu’avec la base affective, l’avenir du football sénégalais se trouve dans la banlieue.

Avec Guédiawaye et Pikine, on peut avoir de l’espoir pour l’avenir du football sénégalais, si les gens acceptent de travailler avec professionnalisme”, a ajouté Djamil Faye.

 

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here