L’Olympiakos a mathématiquement assuré son titre de champion de Grèce ce dimanche en battant l’AEK Athènes (2-1). Mais une décision du TAS pourrait aussi l’obliger à faire des efforts supplémentaires.

L’Olympiakos, club des deux sénégalais Pape Abdou Cissé et Ousseynou Ba, a décroché dimanche son 45e titre de champion de Grèce, le premier depuis trois ans, après s’être imposé sur le terrain de l’AEK Athènes (2-1). Le club du Pirée a en effet 19 points d’avance sur le PAOK Salonique – vainqueur de son derby contre l’Aris (2-0) – avec six journées à disputer.

Toutefois, avant de déboucher le champagne, l’Olympiakos doit attendre la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), attendue le mois prochain, concernant le retrait de sept points au PAOK.

Youssef El Arabi, ancien buteur de Caen, a ouvert le score (38e) pour augmenter encore son avance en tête du classement des buteurs (20 buts), avant une nouvelle réalisation de l’ancien joueur de l’AC Ajaccio Mady Camara (45e). L’AEK et l’Olympiakos se rencontreront à nouveau le mois prochain lors de la finale de la Coupe de Grèce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here