PARTAGER

L’ancien international sénégalais (38 sélections) de l’ASSE Frédéric Mendy (2001-2006) fait durer le plaisir, à 35 ans, avant d’embrasser une carrière d’entraîneur.

Que devenez-vous ?

Ça va. Je joue encore au ballon. J’aime toujours autant ça. L’an dernier, j’ai fait une bonne saison à La Talaudière. On s’est maintenus. Et là, je suis à la JS Lure depuis cet été. Fabien Boudarène m’a appelé pour que je le rejoigne. C’est mon coach…

Vous allez vous installer à Lure ?

Oui. C’est ce qui est prévu. Je vais passer mes diplômes pour entraîner. Pour l’instant, je joue. Mais l’année prochaine, normalement, je débute ma formation. J’avais entraîné les jeunes l’an dernier à La Talaudière. Ça m’avait plu. J’ai envie de devenir coach. On verra si je coache une équipe de jeunes ou des adultes ou pourquoi pas entraîneur des attaquants. J’ai envie de transmettre ce que j’ai appris.

Vous suivez toujours les Verts ?

Bien sûr. Mon cœur sera toujours vert. La saison est moyenne. C’est assez irrégulier.

Vous regardez tous les matches ?

Pratiquement tous. On les regarde ensemble avec Fabien. On était contents pour le derby. On l’avait regardé au club, avec d’autres joueurs. Il y a beaucoup de supporters verts ici. C’est le fief de Romain Hamouma, en plus. On parle souvent des Verts.

Vous avez toujours des contacts à l’ASSE ?

Maintenant que Moustapha Bayal Sall est parti, il ne reste plus que Loïc (ndlr : Perrin) et Jessy (Moulin). J’ai aussi gardé le contact avec Frédéric Emile, l’intendant, et avec des dirigeants.

Pensez-vous que les Verts finiront européens ?

Ils peuvent le faire. Ça va être dur mais s’ils finissent fort, ils peuvent terminer 5es ou 6es. Il reste de gros matches. Celui contre Bordeaux sera très important. Ça va être chaud !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here