Suite à sa défaite face à la Guinée lors de la 2ème journée de la CAN des moins de 17 ans qui se déroule actuellement en Tanzanie (du 14 au 28 avril), le Sénégal a saisi la CAF pour émettre une réclamation sur la participation de joueurs non éligibles.

La Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a notamment alerté l’instance dirigeante du football africain sur le cas des Guinéens Aboubacar Contéet Ahmed Tidiane Keïta. Les dirigeants sénégalais accusent ces deux joueurs de s’être rajeunis d’un an par rapport à leurs passeports utilisés au tournoi U16 International Dream Cup disputé en juin 2017 au Japon.

Toutefois, cette réserve déposée par la FSF a été rejeté mardi, et la CAF a finalement tranché en faveur de la Guinée.

Cependant, éliminé ainsi sur le terrain et par la CAF, le Sénégal aurait décidé de jouer une autre carte. En effet, et d’après le journal Record, la Fédération Sénégalaise de Football envisagerait de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour une dernière tentative:

“La décision de la CAF est inadmissible. On n’écarte pas l’idée de porter l’affaire devant le TAS dans les prochains jours”, a confié ce mercredi, Augustin Senghor, le président de la FSF.

Alors que les demi-finales de la Coupe d’Afrique U17 auront lieu ce mercredi, cette affaire est ainsi loin de connaître son épilogue…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here