L’arbitre Camerounais Alioum Sidi a été accueilli en héros dans son pays après avoir dirigé la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 entre le Sénégal et l’Algérie.

Trois jours après son retour en terre camerounais, Alioum Sidi s’est ouvert aux médias. Il a été ainsi l’invité de la Radio Suelaba Fm105, une antenne de la CRTV émettant de Douala. L’occasion a été saisie par l’arbitre international camerounais pour revenir sur sa prestation en finale, avec notamment ce penalty accordé et ensuite refusé à l’équipe nationale du Sénégal.

L’image sur le penalty refusé lui est restée !

Interrogé sur l’image qui l’a marqué durant cette CAN, il admet volontiers que c’est celle relative au penalty. “Je peux dire que c’est l’image du penalty de la finale (il sourit). C’est la seule image qui me préoccupe“, soutient Alioum Sidi.

« Il n’ y avait pas penalty, la main n’était pas décollée »

Cependant, il assure que quand il y a faute de main dans la surface de réparation, il y a bien penalty. Mais ce n’est plus automatique et l’assistance vidéo aide beaucoup. « Effectivement il y avait main dans la surface de réparation. Quand il y a une main dans la surface de réparation il y a penalty effectivement. Dieu merci nous avons une assistance vidéo qui rectifie les choses. C’est cela l’important« , indique Alioum Sidi.

La faute de main signalée d’abord par l’arbitre assistant !

L’arbitre camerounais indique que c’est justement son assistant qui lui a signalé la faute de main. Mais l’assistant vidéo lui a permis de révisé sa position et d’annuler le penalty.

« C’est que nous avons pris cette décision mon assistant et moi. Il m’a donné, il m’a filé l’information qu’il y avait main et moi aussi de ma position, de profil, j’avais une idée de main. Mais on ne savait vraiment pas si cette main était anormale et s’était décollée du corps. J’ai pris la décision de siffler un penalty mais après l’assistant de la vidéo m’a envoyé voir l’image. Arrivé là-bas en même pas une minute j’ai revu l’image et je suis revenu sur ma décision. Il n’ y avait pas penalty, la main était (dé)collée du corps », développe Alioum Sidi.

Il y a eu faute de main mais la main était restée collée au corps !

Ainsi, il poursuit pour davantage clarifier sa décision. « C’était le long du corps. La main n’était pas décollée. Disons qu’il n’ a pas comme le terme technique le dit « grossi le corps », précise l’arbitre camerounais.

Alioum Sidi indique par ailleurs n’avoir eu aucun doute quand il a revu les images de la VAR. « La décision revient à l’arbitre. C’est l’arbitre qui donne la décision, ce n’est pas la VAR. La VAR vient juste en appui. Elle te donne l’information. »

4 Commentaires

  1. Mr l’arbitre que je félicite au passage pour sa prestation lors de cette finale de la CAN. Je vous prie de revoir à froid le match et faire un Replay sur l’action du pénalty svp. La main avait bel et bien décollée d’où le joueur a grossi. Regardez bien seulement et vous verrez bien.
    Ce sont des gestes pour donner une autre orientation au ballon qui devrait être destiné à celui qui devrait l’avoir. C’est ce qu’il a fait. Avant le centre et au moment où le ballon arrive sur la main le positionnement n’étaient pas pareil et ça tout le monde l’a vu surtout votre deuxième assistant.
    Vous dites que la VAR ne décide pas mais vient en appuis donc certaines personnes et moi vous diront que le penalty était valable. Nous avons eu plusieurs pénaltys non sifflés sans aller regarder la VAR et d’autres refusés après la VAR.
    Moi je trouve que vous auriez du prendre votre courage comme vous confirmer que c’est à vous le dernier mot valider ce pénalty. Ça terni un peu votre image. Sinon toute l’Afrique et le monde entier reconnait que vous êtes un professionnel dans l’arbitrage. Pas comme certains que nous connaissons tous…
    C’était mon grain de sel. Je peux ne pas avoir raison comme avoir raison. J’ai les yeux d’un profane mais je m’y connais bien au Football.
    Merci et Vivement Cameroun 2021.
    🏃🏃🏃

  2. Vous n’avez pas le niveau pour siffle une grande compétition et à votre image l’image que vous envoyez de football africain et néfaste pour le continent africain

  3. Il faudrait reviser cette regle,je trouve,c’est très sensible a l’interieur de la surface,la main meme si elle est collée empêche une action nette de but.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here