PARTAGER

Les Sénégalais établis en Super Lig turque seront sur plusieurs fronts à l’occasion de cette fin de saison. Si Moussa Sow et Dame Ndoye se battent pour la Ligue des champions et l’Europa League, Ricardo Faty, Lamine Gassama et Abdoulaye Diallo auront à cœur d’aider leurs clubs à éviter la relégation. 

Moussa Sow en course pour la C1

Prêté cette saison à Fenerbahçe sans option d’achat, Moussa Sow a retrouvé un club où il avait déjà évolué de 2012 à 2015. L’attaquant international sénégalais n’a pas souffert pour retrouver ses marques dans la Super Lig turque. L’ancien meilleur artificier de la Ligue 1 française avec Lille a disputé 19 rencontres de championnat et trouvé le chemin des filets à 9 reprises. Il est actuellement le meilleur artificier de son club qui lutte pour la qualification à la prochaine édition de la Ligue européenne des champions. Troisième au classement avec 53 points, Fenerbahçe compte 11 longueurs de retard sur le leader, Besiktas (64 pts). A 6 journées de la clôture du championnat, Moussa Sow et ses coéquipiers ont peu de chance de rattraper et doubler leur grand rival d’Istanbul. Dès lors, la Ligue des champions est le seul objectif qui semble à la portée du Fener. un objectif loin d’être acquis. Avec 15 victoires, 8 nuls et 5 défaites, Fenerbahçe est en lutte avec Basaksehir (57 pts) qui compte 4 points de plus. Pour sauver leur saison, les Stambouliotes devront décrocher les meilleurs résultats possibles lors de leurs 6 dernières rencontres contre Rizespor, Besiktas, Antalyaspor, Genclerbirligi, Trabzonspor et Adanaspor.

PAN dans le ventre mou

Pape Alioune Ndiaye a fini de s’imposer en Turquie qu’il a ralliée lors de la saison 2015-2016 en provenance de Bodo Glimt en Norvège. L’ancien pensionnaire de Diambars est sur la lancée des 33 rencontres disputées et 11 buts inscrits lors de sa première année. Pour cette édition, même s’il n’a pas été ménagé par les blessures, le milieu international sénégalais compte 21 titularisations en 28 journées. PAN a profité de son temps de jeu de 1872 minutes pour inscrire 6 buts. Deuxième meilleur buteur d’Osmanlispor derrière le Camerounais Webo (9 buts), le joueur de 26 ans n’a pas de gros challenge avec son club pour cette fin de saison. 9ème avec 9 victoires, 10 nuls et 9 défaites, Osmanlispor est à l’abri de la zone rouge avec 12 points d’avance sur le premier relégable, Gaziantepspor. Egalement relégués à 12 longueurs de la 4ème place détenue par Galatasaray, PAN et ses coéquipiers n’ont quasiment aucune chance de se qualifier pour une compétition européenne. Osmanlispor croisera Konyaspor, Karabukspor, Akhisar, Galatasaray, Rizespor et Besiktas à l’occasion des 6 dernières journées.

Dame Ndoye à une marche de l’Europa League

De retour en Turquie après un prêt à Sunderland, Dame Ndoye est l’un des hommes forts de Trabzonspor cette saison. Avec 21 rencontres disputées, pour un temps de jeu de 1489 minutes, Dame Ndoye a été titularisé à 15 reprises. Auteur de trois passes décisives, il a aussi trouvé le chemin des filets à 5 reprises. Ce qui en fait le 2ème meilleur buteur de sa formation derrière le colombien Rodallega (8 buts). Ses bonnes performances ont contribué à la bonne saison de Trabzonspor qui occupe le 5ème rang au classement avec 14 victoires, 5 nuls et 9 défaites. Avec 47 points, le club du petit frère d’Ousmane Ndoye, ancien international sénégalais, n’a que deux points de retard sur la 5ème place qualificative à l’Europa League et occupée par Galatasaray (49 pts). Pour ne pas rater le train de l’Europe, Dame Ndoye et ses coéquipiers devront faire le plein de points lors des 6 ultimes journées qui les verront se frotter à Genclerbirligi, Kayserispor, Adanaspor, Basaksehir, Fenerbahçe et Bursaspor.

Abdoulaye Diallo au bord du gouffre

Loin d’être le premier choix à Rennes où il est barré par la rude concurrence de Benoit Costil, Abdoulaye Diallo a rejoint Rizespor pour avoir du temps de jeu plus conséquent. Titularisé 19 fois depuis son arrivée, le portier de 25 ans est dans l’une des défenses les plus poreuses de Turquie avec 46 buts encaissés. Des résultats qui ont valu au gardien sénégalais de perdre sa place de titulaire. Il a été confiné au banc de touche lors des 3 dernières sorties de son club en championnat. Si sa situation ne change pas, il lui sera difficile d’aider sa formation qui croisera Bursaspor, Kasimpasa, Gaziantepspor, Osmanlispor et Alanyaspor en fin de saison.

Lamine Gassama pour assurer le maintien

Libre après son départ de Lorient, Lamine Gassama a paraphé un contrat de 2 ans avec Alanyaspor. Comme chez les Merlus, le latéral droit sénégalais s’est fait une place de choix dans le 11 de départ de la formation turque. Il est l’un des joueurs les plus réguliers du club avec 23 titularisations en 28 journées. Avec 34 points au compteur, Alanyaspor a enregistré 10 victoires, 4 nuls et 14 défaites. La formation du joueur formé à Lyon est 13ème avec 9 points d’avance sur la zone de relégation. Pour les 6 dernières journées, il s’agira pour Gassama et ses coéquipiers d’assurer le maintien dans l’élite du football turc. Ils affronteront Kayserispor, Konyaspor, Karabukspor, Akhisar, Galatasaray et Rizespor.

Ricardo Faty doit surveiller ses arrières

Ricardo Faty joue sa 2ème saison en Turquie depuis son départ du Standard de Liège. Auteur de 20 rencontres cette année, il n’a pas pu propulser sa formation dans le haut du classement. Ayant enregistré 10 victoires, 5 nuls et 13 défaites, Bursaspor n’est que 12ème avec 35 points. Largués dans la course pour l’Europe, Ricardo Faty et sa bande doivent surveiller leurs arrières. A 6 journées de la fin du championnat, ils ont 10 points d’avance sur le premier relégable. Pour les 6 dernières journées, Bursaspor affrontera Galatasaray, Rizespor, Besiktas, Antalyaspor, Genclerbirligi et Trabzonspor.

Stades

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here