Le Sénégal dénonce la sévérité des sanctions disciplinaires de la FIFA consécutives au dernier match de qualification face à l’Egypte. Le président de la Fédération sénégalaise de Football (FSF), Augustin Senghor n’exclut pas d’interjeter appel.

Augustin Senghor, qui n’avait pas exclu des sanctions de la FIFA contre le Sénégal, pense que celles-ci sont très lourdes. Pour lui, la FIFA aurait dû tenir compte du fait que le Sénégal n’est pas coutumier des faits, mais aussi de l’attitude provocatrice de l’Egypte lors de la manche aller au Caire.

Ainsi, la FSF, qui a reçu la notification des sanctions, est en train d’étudier, si elle doit faire appel ou pas.

Verdict

Pour rappel, la FIFA a publié ce 2 mai 2022, les sanctions disciplinaires imposées par sa Commission de Discipline suite aux incidents survenus lors des matches de la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ disputés au cours du premier trimestre 2022.

Conformément à sa politique de tolérance zéro vis-à-vis de la discrimination et de la violence dans le football, la FIFA a sanctionné la Fédération sénégalaise de football et celle égyptienne en raison du mauvais comportement de leurs supporters respectifs.

Sanctions bilatérales

Pour le Sénégal c’est 175 mille francs suisses soit 112 millions de fcfa avec un match sans la présence des supporters lors des qualifications de la coupe du monde.

L’Egypte aussi écope d’une amende de 6 000 francs suisses…

SourceSenego
Article précédentSénégal vs Égypte : La FIFA sanctionne sévèrement le Sénégal
Article suivantAbdoulaye Sow- “Aliou Cissé n’a jamais été demandeur d’une augmentation de son salaire”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here