PARTAGER

La belle fin d’année de Moussa Sao a marqué les esprits. Et pourrait lui valoir d’enfiler le maillot de la sélection du Sénégal. Aliou Cissé l’a supervisé à plusieurs reprises.

Homme clé de la fin de saison sochalienne, Moussa Sao le dit et le redit à l’envie. Il « a la rage » et il est « très content d’avoir pu retrouver ses jambes… » après une blessure qui avait de nouveau assombri son parcours en Ligue 2. Novembre et décembre ont été des mois fastes. Tous les voyants sont revenus au vert au niveau du FC Sochaux. Mais on sait depuis peu qu’un second challenge s’est placé dans un petit coin de la tête de l’ancien Havrais. Moussa Sao est un sélectionnable potentiel pour l’équipe du Sénégal ! Alors que la CAN organisée au Gabon du 17 janvier au 5 février arrive à grands pas les chances réelles de participation de l’attaquant sochalien ne dépassent pas « dix pour cent ». Ceci dit, son pouvoir d’attraction est bien réel.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Aliou Cissé, le patron des Lions de la Teranga, est déjà venu à trois reprises superviser sa cible. La première, c’était au cours de la saison passée lorsque Moussa Sao a pété le feu et compilé quatre buts clés et une passe pour l’opération maintien. La dernière c’était à l’occasion de Sochaux-Bourg-en-Bresse le 29 novembre. Cissé en avait profité pour venir remercier les dirigeants du FCSM d’avoir laissé à disposition Omar Daf au moment de la phase de qualification pour la CAN.

Daf : « la concurrence est très forte mais… »

Le coach aux longues tresses a reconnecté sur la possibilité Sao. Sur le volet administratif aucun problème. L’ascendance parentale est acquise. Tout récemment on a surtout pu revoir de quoi était capable cet attaquant de côté sur courant alternatif. Coup sur coup, Sao a pu dynamiter l’OM et le Red Star. En moins de 72 heures. Le but splendide inscrit face à Marseille a bien fait le tour de la sphère médiatique. Cissé a apprécié, on sait ça aussi. De son côté, Omar Daf a bien évidemment pu livrer toute une kyrielle d’infos sur le joueur. Un vrai road-book sur les forces de Sao. Et ses faiblesses à travailler. « Honnêtement, la concurrence est très forte au niveau des attaquants. Pour l’instant les joueurs prioritaires en sélection ce sont Sadio Mané de Liverpool et Keita Baldé de la Lazio de Rome. Moussa n’a pas fait les qualifs. Mais après la CAN pourquoi pas, tout reste ouvert. Moussa sait qu’il est régulièrement observé et que c’est une raison de plus pour être sans cesse boosté… »

Pas de plan sur la comète dans l’immédiat. Mais si Moussa Sao ne dévie plus de sa trajectoire il ne faudra pas s’étonner de le voir, un jour, tenter sa chance. Avec les Lions de la Teranga…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here