Arrivé au FC Nantes pour passer sa visite médicale ce mardi matin, le défenseur central d’Anderlecht Kara Mbodji n’a toujours pas signé en faveur des Canaris. Pourquoi ?

Les supporters du FC Nantes n’aiment pas quand la visite médicale d’une future recrue annoncée prend trop de temps. Ils se rappellent sans aucun doute le couac pour Nicolaj Thomsen, épisode 1, chez qui le staff médicale des Canaris avait décelé un problème à un œil. C’est loin d’être le cas pour Kara Mbodji.

Se voulant rassurant pour ceux qui s’inquiètent de ce dossier qui aurait pu être finalisé ce mardi, le défenseur central d’Anderlecht étant arrivé dans la matinée à Nantes, le journaliste du quotidien gratuit 20 Minutes David Phelippeau a fait savoir sur Twitter que « les tests médicaux de Kara Mbodji se passent très bien pour le moment. Suite demain matin. »

Conscient que le joueur sort d’une blessure sérieuse, on peut légitiment penser que les dirigeants du FC Nantes ne veulent prendre aucun risque et ont demandé une visite médicale approfondie à l’intéressé. En espérant qu’ils se soient également déjà accordés sur le montant de l’option d’achat pactée avec le club belge.