PARTAGER

Auteur d’un match XXL ce mardi face à Hoffenheim (1-2), Sadio Mané a été le grand artisan de la victoire de Liverpool. Alors que le transfert de Philippe Coutinho semble plus imminent que jamais, le Sénégalais semble bien parti pour devenir l’arme fatale des Reds.

Philippe Coutinho, absent lors du barrage aller de Ligue des Champions face à Hoffenheim, n’est pas encore officiellement parti de Liverpool. Mais c’est tout comme. A l’instar de son compatriote Neymar au FC Barcelone, le Brésilien va laisser un trou béant dans l’effectif des Reds. Depuis son arrivée en Angleterre, le probable futur Blaugrana était le maître à jouer faisant rêver Anfield et trembler les défenses adverses.

Le genre de joueur qu’on ne remplace pas aussi facilement, en résumé. Sa vente devrait rapporter beaucoup d’argent au club anglais mais Jürgen Klopp n’aura peut-être pas à en dépenser autant et à chercher bien loin pour trouver le prochain pion de son équipe qui fera lever les foules et scander des chants à son nom. Ce successeur tout désigné, donc, s’appelle Sadio Mané.

Une revanche à prendre

Ce ne serait pas une injure d’affirmer que ce début de saison des Reds est poussif. Le match nul face à Watford (3-3) en ouverture du championnat d’Angleterre a mis le doigt sur des carences derrière et un manque de liant devant. Toutefois, alors, par exemple, que la recrue Mohamed Salah a encore besoin de trouver ses repères malgré son but ce week-end, Sadio Mané a été l’élément offensif le plus intéressant. Il faut dire que le Sénégalais sort d’une saison incomplète, à la fois éclatante d’un point de vue statistique (13 buts et 5 passes décisives en 27 matches de Premier League) que frustrante à cause d’une blessure contractée lors d’un derby. Ce contretemps a prématurément mis à fin à ce qui constituait alors le meilleur exercice de sa carrière. Pour son première année chez les Reds, faut-il le rappeler.

Il faut dès lors comprendre que Sadio Mané a des fourmis dans les jambes. Remonté comme une cocotte-minute, visiblement en pleine confiance et sans être au top de sa forme physique, il vient de prouver en 180 minutes que Liverpool pourra compter sur lui dans les mois à venir. Puissant et fort sur ses appuis, le Sénégalais de 25 ans est un provocateur hors-pair, capable de percuter sur le couloir gauche et de résister à son vis-à-vis par des dribbles chaloupés. Il peut se prévaloir, en outre, d’une excellente vision de jeu et d’une belle qualité de finition.

Ce mardi, il ne fallait pas chercher très longtemps pour savoir qui a été la menace numéro un du côté de Liverpool. Tranchant dans ses appels, provocateur balle au pied et puissant comme à son habitude, Mané a fait tourner en bourrique les Allemands. Si Baumann l’a privé d’un but magnifique au terme d’un rush dont il a le secret (51e) et s’il a manqué de justesse au moment de conclure en fin de match (84e), le Sénégalais a clairement dégainé une prestation XXL pour permettre aux Reds de prendre une belle option en vue de la qualification.

A l’arrivée, les supporters de Liverpool vont avoir besoin d’oublier Philippe Coutinho. Mais ils pourraient trouver en Sadio Mané une nouvelle idole, à la fois spectaculaire et décisif. En tout cas, force est de reconnaître que l’international sénégalais éclaire pour le moment les ternes phases offensives des hommes de Jürgen Klopp. Et coups de reins dévastateurs n’ont pas fini de causer des dégâts dans les défenses adverses. Pour le plus grand bonheur d’Anfield.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here