PARTAGER

La firme émiratie Romai Sports a envoyé à la Fédération sénégalaise de football (FSF) un container de 10 mille maillots conformément au contrat qui les lie depuis 6 mois. La marchandise qui est arrivée au port de Dakar depuis lundi dernier pourrait être livrée en début de semaine. 

Après le méli-mélo du dernier regroupement des Lions, relatif aux équipements Romai en quantité insuffisante, la Fédération sénégalaise de football a haussé le ton pour menacer de rompre le bail qui la lie à son nouvel équipementier émirati. Quelques jours après, Romai Sports a saisi l’instance faîtière du football pour une séance d’explications. Dans la foulée, il l’a informée de l’acheminement à Dakar d’un container de 10 mille maillots conformément au contrat qu’ils ont signé.

D’ailleurs, le matériel est arrivé au port de Dakar depuis le début de la semaine. C’est la maison de transit du groupe Bolloré qui doit s’occuper de la manutention pour les besoins du débarquement et des frais de paiement à la compagnie maritime qui a acheminé la marchandise à bon port. En principe, le contenu du container doit être enlevé et livré aux dirigeants sénégalais en début de semaine prochaine. Le matériel envoyé par Romai permettra non seulement d’habiller les différentes sélections pour les deux prochaines années, mais la FSF va également en profiter pour ériger des boutiques-témoins afin d’écouler les maillots floqués du nom des joueurs.

Par contre, même si elle a accueilli cette nouvelle avec joie, la FSF a demandé que les maillots soient de qualité et en quantité suffisante. L’instance fédérale se réserve le droit d’ester en justice si ces deux conditions ne sont pas remplies.

Primes aux sélections

Par ailleurs, lors de la dernière réunion du Comité exécutif tenue au début du mois d’avril, les fédéraux ont aussi constaté des retards dans le paiement des primes des équipes nationales qualifiées aux différentes compétitions mondiales et africaines. Après échange de courriers, Romai a sollicité de la fédération les factures pour le règlement de ces différents émoluments. Certes, quand les Émiratis paraphaient le contrat avec le Sénégal, les équipes nationales A, de Beach Soccer et des U20 avaient déjà composté leur ticket pour la Coupe d’Afrique des Nations de leur discipline respective, mais Romai a tout de même tenu à verser des primes de qualifications à ces différentes sélections.

Toutefois, dans le contrat que les différentes parties ont signé, il a été convenu que Romai récupérerait des ristournes sur les dividendes des maillots vendus dans les différentes boutiques-témoins. Et, la FSF n’exclut pas de récupérer son dû après la vente des maillots d’autant qu’elle a envoyé les factures à l’équipementier. Mais aucune somme relative au paiement des primes de qualifications des équipes nationales n’a été versée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here