PARTAGER

Titulaire indiscutable avec les galactiques de NGB Niarry Tally (Ligue 1 / Sénégal), Pape Seydou Ndiaye est actuellement l’un des trois portiers souvent appelés par Aliou Cissé qui, joue le plus en club. Son compatriote Khadim Ndiaye ne figure plus sur la feuille de match de son club (Horoya AC / Guinée) tandis que le titulaire en sélection, Abdoulaye Diallo s’est vu relégué sur le banc de Çaykur Rizespor (Turquie) au lendemain de la dernière CAN Gabon 2017.

S’il y a un membre de la tanière qui ne manque pas de compétition depuis la dernière Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017, c’est bel et bien le capitaine de l’équipe nationale locale du Sénégal, tombeur de la Mauritanie (2-0) le 11 Mai dernier au stade Demba Diop, Pape Seydou Ndiaye.

Doté d’une bonne lecture de jeu, d’une relance mesurée et d’une aisance remarquable dans les interventions, Pape Seydou a traversé toutes les étapes pour arriver au sommet de la sélection nationale du Sénégal. Sélectionné lors de la dernière CAN Gabon 2017 par le sélectionneur national Aliou Cissé, le vainqueur des derniers Jeux Africains Brazzaville 2015 avec les U23 continue de pousser les limites du footballeur local sénégalais en semant le doute au niveau du choix du titulaire dans les cages de la sélection A.

Pourquoi doit-il garder les cages de la sélection A ?

Capitaine des galactiques de NGB Niarry Tally (Ligue 1 Sénégal) et de la sélection locale, Pape Seydou Ndiaye est l’un des meilleurs footballeurs de la Ligue 1 sénégalaise depuis 2 ans (« Meilleur portier de la Ligue 1 lors du Sargal Foot Pro 2016 »).

Depuis 2013, le jeune portier de 24 ans enchaîne les bonnes performances en club comme en sélections jeunes. En septembre 2015, il soulève le tournoi de football des Jeux Africains (le 18 septembre) à Brazzaville devant le Burkina Faso (1-0 / Moussa Seydi à la 2e minute) après avoir été médaillé de bronze aux Jeux de la Francophonie à Nice 2013 (France).

Quelques mois plus tard, il réalise un bon tournoi lors de la CAN U23 Dakar 2015, où la bande à Ismaila Sarr chute et rate la participation aux J.O de Rio après leur défaite (0-0, 3 tab à 1) aux tirs au but devant les « young Bafana-Bafana » (samedi 12 décembre) à Dakar lors de la petite finale. Peu après, il honore sa première sélection en équipe nationale A’ lors du match Mexique 2–0 Sénégal, joué à Martin Park aux USA (jeudi 11 Mai 2016).

Meilleur satisfaction des Lions avec Cherif Salif Sané (Casa Sport) lors de la confrontation entre Lions et  « Aztèques », Pape Seydou tape dans l’œil du sélectionneur national, Aliou Cissé qui le sélectionne pour une première en compagnie de Chérif Salif Sané pour le compte de la double confrontation entre le Sénégal et le Niger les 26 (à domicile) et 29 mars (déplacement), comptant pour les 3e et 4e journées des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017.

«  Je suis là pour gagner. Pas pour faire autre chose. Je ne prendrai que les gens capables de m’aider à cela. Ce sont deux joueurs qui ont beaucoup d’atouts et qui ont démontré qu’ils ont le mérite d’être convoqués en sélection », avait souligné (04 mars 2016) l’ancien capitaine des Lions dans les années 2002 pour justifier son choix sur les deux joueurs locaux.

Si Chérif Salif Sané n’est plus appelé en équipe A, le portier formé à Niarry Tally continue de poursuivre le chemin avec les Lions de la Teranga. Un des 23 sélectionnés pour la dernière CAN Gabon 2017 au-quelle les Lions sont tombés en demi-finale devant les Camerounais (0-0 après prolongations, tab 4-5), Pape Seydou reste le seul gardien de buts parmi les 3 qui ont pris part à la dernière grand-messe du football sénégalais à garder sa place de titulaire en club.

Même si le choix du numéro un devant Abdoulaye Diallo et Khadim Ndiaye peut toujours se conjuguer au conditionnel, le portier des galactiques commence à prendre des galons avec sa titularisation datant du dernier match amical des Lions (1-1 / 23 Mars) face au Nigéria (1-1) à Londres.

Et si l’on se fie à l’une des sorties médiatiques de Tony Mario Sylva, entraîneur des portiers de la sélection A : « Pour être titulaire en équipe nationale, il faut avoir de la compétition en club », avait souligné l’ange gardien de la génération 2002.

Outre Pape Seydou Ndiaye, le sélectionneur national et son adjoint Tony Silva pourraient faire appel à Clément Diop, en vue des deux prochaines sorties des Lions de face à l’Ouganda le 5 juin à Dakar (amical), avant de croiser la Guinée Equatoriale (10 juin) pour le compte des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019.

Portier des Los Angeles Galaxy, Clément est, selon des sources sures, prêt à vêtir le maillot national de son pays d’origine, le Sénégal, trois ans après avoir évolué avec les U19 de la France. Ce dernier, âgé de 23 ans, pourrait aussi être l’un de ses concurrents dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here