En 5 ans et 7 mois à la tête de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé a fait appel à 86 joueurs. Cependant, il ne parvient pas encore à trouver un 11 idéal capable de produire un beau football et surtout remporter des trophées.

14 gardiens de but

Le poste de gardien de but est l’un des plus atypiques. La concentration doit être de rigueur à tout moment et la moindre erreur peut-être fatale pour toute l’équipe. Il faut s’entourer de garanties dans un tel secteur. C’est dans ce sens qu’Aliou Cissé a déjà convoqué plusieurs portiers.

Abdoulaye Diallo a d’abord été le numéro 1, avant de perdre sa place au profit de Khadim Ndiaye. L’émergence d’Alfred Gomis et Édouard Mendy a redistribué les cartes dans les cages des Lions. Actuellement, le portier de Chelsea et son successeur à Rennes se disputent le statut de numéro 1. Bingourou Kamara, qui vient de faire son entrée dans la Tanière, permet à Aliou Cissé de disposer d’un très bon réservoir de portiers.

D’autres portiers comme Lys Gomis, Bouna Coundoul, Pape Demba Camara, Pape Seydou Ndiaye, Seydou Sy, Khadim Thioub, Clément Diop, Dialy Kobaly Ndiaye et Boubacar Fall ont aussi été appelés en sélection ces 5 dernières années.

30 défenseurs

La défense est le secteur où Aliou Cissé a le plus prospecté depuis qu’il est à la tête des Lions. Il a ainsi fait appel à pas moins de 30 défenseurs.

S’il a rapidement pu compter sur une solide paire en défense centrale avec Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly, Cissé a aussi testé Zargo Touré, Fallou Diagne, Papy Djilobodji, Lamine Sané, El Hadj Pape Djibril Diaw, Salif Sané…

Mamadou Sylla, Mohamed Naby Sarr, Modou Diagne, Moussa Ndiaye n’ont jamais eu la chance de se mettre en évidence dans l’axe central où, Cheikh Kouyaté, milieu de formation, a souvent dépanné.

Le côté gauche de la défense demeure le talon d’Achille. Des recrues comme Pape Ndiaye Souaré, Saliou Ciss, Armand Traoré, Pape Amadou Cissé, Cheikh Mbengue, Boukhary Dramé, Adama Mbengue, Racine Coly, Abdallah Ndour, El Hadj Pape Djibril Diaw… y ont été utilisées sans grosse satisfaction. Dans ce secteur, il s’est même résolu à faire évoluer un latéral droit de formation, Youssouf Sabaly.

Au niveau du flanc droit, Lamine Gassama et Moussa Wagué ont été les plus réguliers, même si Issa Cissokho, Ibrahima Mbaye, Victor Bindia ont eu des opportunités de changer la donne sans les saisir.

Actuellement, en dehors de Kalidou Koulibaly qui a un statut d’indiscutable, les places sont à prendre dans tous les compartiments de la défense.

19 milieux de terrain

Avec les latéraux, le milieu de terrain est le secteur qui inquiète le plus. Essentiel dans la construction et le blocage des offensives adverses, l’entrejeu sert de liant entre la défense et l’attaque. Cependant, le milieu sénégalais joue un rôle assez marginal.

Avec Idrissa Gana Guèye et Cheikhou Kouyaté au profil identique et au jeu souvent latéral, sans mouvement, le milieu des Lions est rarement décisif dans les grosses affiches. Cela s’est encore vérifié à l’occasion de la dernière défaite sur la pelouse du Maroc (3-1).

17 milieux de terrain ont été appelés par Aliou Cissé, mais le problème reste entier. L’entrejeu sénégalais manque de joueurs créatifs, bon balle au pied et capable de trouver facilement ses coéquipiers, notamment ceux de l’attaque.

Les jeunes Sidy Sarr, Mamadou Loum Ndiaye, Assane Dioussé, ne semblent pas encore avoir les épaules assez larges pour prendre la relève. Au niveau de l’animation du jeu, Krépin Diatta, dont le talent est avéré, a aussi des efforts à fournir. Moustapha Name et Frank Kanouté sont les derrières recrues.

25 attaquants

Durant ses plus de 5 ans à la tête de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé a aussi beaucoup mis l’accent sur l’attaque. Dans ce secteur, il a eu recours à 25 joueurs.

L’ancienne garde, avec des joueurs comme Papiss Demba Cissé, Demba Ba, Dame Ndoye, Moussa Sow, Mame Biram Diouf a donné le témoin à la génération des Sadio Mané, Keita Balde, Ismaïla Sarr, Famara Diédhiou…

Actuellement, d’autres jeunes comme Sada Thioub, Habib Diallo, Mame Baba Thiam, Boulaye Dia poussent pour avoir leur place dans un secteur où la concurrence est des plus exacerbées. Un retour en forme de Mbaye Niang, muet lors de la CAN 2019 et en proie à des difficultés en club, serait un grand atout pour l’attaque sénégalaise qui, malgré tout son potentiel, ne parvient pas à hisser les Lions sur le sommet de l’Afrique.

Gardiens (14) : Abdoulaye Diallo, Khadim Ndiaye, Pape Seydou Ndiaye, Clément Diop, Alfred Gomis, Bouna Coundoul, Papa Demba Camara, Lys Gomis, Seydou Sy, Khadim Thioub, Édouard Mendy, Dialy Kobaly Ndiaye, Bingourou Kamara, Boubacar Fall.

Défenseurs (30) : Lamine Gassama, Saliou Ciss, Kalidou Koulibaly, Kara Mbodj, Ibrahima Mbaye, Victor Bindia, Zargo Touré, Moussa Wague, Fallou Diagne, Papa Amadou Touré, Adama Mbengue, Pape Ndiaye Souaré, Papy Djilobodji, Armand Traoré, Youssouf Sabaly, Lamine Sané, Cheikh Mbengue, Boukhary Dramé, Diawandou Diagne, Issa Cissokho, Arial Mendy, Abdallah Ndour, Modou Diagne, Mamadou Sylla, El Hadj Pape Djibril Diaw, Racine Coly, Pape Abdou Cissé, Mohamed Naby Sarr, Moussa Ndiaye, Ousseynou Ba.

Milieux (17) : Cheikhou Kouyaté, Pape Kouly Diop , Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Issa Sarr, Younousse Sankharé, Cheikh Ndoye, Alfred Ndiaye, Assane Dioussé, Stéphane Badji, Henri Saivet, Mohamed Diamé, Krépin Diatta, Sidy Sarr, Pape Cheikh Diop, Joseph Lopy, Mamadou Loum Ndiaye, Franck Kanouté, Moustapha Name.

Attaquants (25) : Sadio Mané, Keita Diao Balde, Moussa Konaté, Moussa Sow, Mame Biram Diouf, Famara Diédhiou, Ismaïla Sarr, Opa Nguette, Santy Ngom, Mbaye Niang, Diafra Sakho, Demba Bâ, Papiss Demba Cissé, Babacar Khouma, Dame Ndoye, Baye Oumar Niasse, Pape Sané, Chérif Salif Sané, Mbaye Diagne, Sada Thioub, Habib Diallo, Mamadou Gando Ba, Amara Baby, Mame Baba Thiam, Boulaye Dia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here