Senegal's coach Aliou Cisse (R) shakes hands with Tunisia's coach Alain Giresse after winning the 2019 Africa Cup of Nations (CAN) Semi-final football match between Senegal and Tunisia at the 30 June stadium in Cairo on July 14, 2019. (Photo by Khaled DESOUKI / AFP) (Photo credit should read KHALED DESOUKI/AFP/Getty Images)

L’équipe nationale du Sénégal aura du pain sur la planche en 2021. Les Lions joueront les matchs de qualification pour la Can 2022 et ceux du Mondial 2022 dans la même période. Un calendrier très chargé qui préoccupe l’ancien sélectionneur Alain Giresse.

Les éliminatoires reportés en 2021

Suite à l’apparition du Covid 19, la zone Afrique a été contrainte de reporter la suite des éliminatoires de la Can 2021 initialement prévue du 9 au 17 novembre. Le reste des matchs de qualification se jouera en 2021. Avec ce calendrier très chargé, sans compter les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui se joueront aussi en 2021, les Lions vont devoir serrer les dents.

Alain Giresse Craint pour la forme des Lions

Les joueurs d’Aliou Cissé vont devoir jongler entre les matchs en club et ceux des éliminatoires de la Can et du Mondial. Avec ce calendrier, l’ancien sélectionneur qui s’est prononcé dans un entretien avec Les Echos, craint pour la forme des Lions.

«Effectivement, c’est un calendrier très serré, cela va faire beaucoup de matchs. En plus, les calendriers ont été modifiés en Europe. Les joueurs sénégalais évoluent en Europe, ils seront très sollicités et c’est difficile, car les résultats des qualifications de la Can n’auront rien à voir avec les résultats des éliminatoires de la Coupe du monde. Mais, sur le plan moral, c’est la même équipe. En Afrique, on a l’habitude de jouer des périodes de qualifications de la Can et de la Coupe du monde, le problème, c’est le nombre de matchs à jouer dans un calendrier dont on ne sait pas s’il pourra se jouer normalement», avance-t-il.

Et de poursuivre : «Fatalement, cela va impacter sur la forme des joueurs. Le calendrier est trop chargé pour les joueurs. On a reporté la Can de 2021 pour 2022 à cause du Covid-19. Cela ne sera pas facile pour les sélections africaines de faire deux compétions sur la même année. N’oublions pas que cette Can va se dérouler pendant les grandes compétitions européennes. L’autre problème, ce sera compliqué aux sélectionneurs africains de disposer de leurs joueurs. Imaginez un peu Liverpool qui va se priver de Sadio Mané et Mo Salah pendant qu’il dispute son championnat, c’est une situation pas facile à gérer.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here