La disparition de l’ancien international de football Pape Bouba Diop n’a pas laissé indifférents les Sénégalais surtout ses coéquipiers de 2002. Les témoignages fusent de partout.

Très peiné de la mort de celui qu’il considère comme un frère, Elhadj Ousseynou Diouf de dire dans les colonnes du quotidien l’Observateur: «Ce que Maradonna a eu dans son pays en Argentine, je crois que Pape Bouba mérite de l’avoir au Sénégal par ce qu’il a vraiment marqué son époque. Ne serait-ce que pour son but contre la France, le premier de la coupe du monde 2002, il a vendu le Sénégal à travers le monde.”

Diouf d’ajouter: “Je suis très triste, mais je sais que c’est la volonté divine. Tout ce qui m’arrive en tête c’est de dire merci à Pape Bouba pour ce qu’il a fait pour ce pays. C’est un grand patriote, un frère, un monument, un soldat de la nation un digne fils de ce pays qui est parti.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here