Ferdinand Coly, le capitaine de l’équipe du Sénégal à la CAN 2006, dit encore se souvenir du ‘’vol’’ commis par l’arbitre en faveur du pays organisateur, l’Egypte, aux dépens des Lions, lors des demi-finales.

‘’Après le quart de finale contre la Guinée, battue 3-2, où j’ai été obligé d’abandonner mes coéquipiers à cause d’une déchirure, on se disait que la voie était tracée pour aller gagner le trophée’’, s’est souvenu l’ancien arrière droit des Lions du Sénégal.

Ces derniers pensaient qu’ils devaient jouer contre ‘’une bonne équipe’’, mais ils se sont heurtés à ‘’un scandale d’arbitrage’’, selon Ferdinand Coly.

‘’C’était un match scandaleux contre le pays organisateur. Ça nous a coûtés cher. Nous avons été volés ce soir-là’’, a soutenu Coly.

Il estime que si la VAR, l’arbitrage vidéo, était en vigueur à la CAN 2006, l’Egypte n’aurait jamais franchi les demi-finales.

L’ancien arrière droit des Lions du Sénégal se souvient aussi du penalty ‘’oublié’’ par l’arbitre de la partie, le Camerounais Evehe Divine, sur une faute commise sur son coéquipier Diomansy Kamara.

‘’Ce match est resté en travers de ma gorge. On ne peut pas faire perdre une équipe dans des conditions pareilles’’, a-t-il déploré.

‘’On ne peut pas refaire l’histoire, mais ça va rester quand même pour la vie’’, a ajouté Coly.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here