Deux Sénégalais figurent dans le top 10 des meilleurs gardiens de la saison de Ligue 1 en France. Ce classement est réalisé par L’Equipe.

10e. Benoît Costil, Bordeaux (note moyenne : 5,57). Cadre du vestiaire, l’international français (32 ans) se distingue aussi sur le terrain, même s’il ne domine aucune des catégories statistiques spécifiques aux gardiens. Il a récemment prolongé.

7e ex aequo. Édouard Mendy, Rennes (note moyenne : 5,58). Avec plus de trois quarts de tirs arrêtés (76,3 %) et neuf « clean sheets », le gardien sénégalais a réussi ses débuts dans le but breton. Il a notamment obtenu un 8 à Strasbourg (2-0).

7e ex aequo. Paul Bernardoni, Nîmes (note moyenne : 5,58). À 22 ans, le gardien, prêté pour la deuxième année de suite par Bordeaux, s’est déjà imposé comme une valeur sûre du Championnat. Il a rapporté des points précieux aux Crocos cette saison.

7e ex aequo. Anthony Lopes, OL (note moyenne : 5,58). À la tête de la 4e défense de L1, l’international portugais demeure à 29 ans l’une des références du Championnat. Ses meilleures notes (trois 7 sur quatre) ont paradoxalement accompagné des défaites.

6e. Alexandre Oukidja, Metz (note moyenne : 5,62). L’international algérien figure dans le top 5 des gardiens au pourcentage de tirs arrêtés (76 %). Ce qui n’est pas étranger aux bons résultats récents de Metz, qui a pris ses distances avec la zone rouge.

5e. Alfred Gomis, Dijon (note moyenne : 5,63). Comme Bernardoni à Nîmes, le DFCO peut compter sur un gardien décisif dans son opération maintien (75,6 % de tirs arrêtés). Mais l’international sénégalais s’est gravement blessé au genou droit en février.

4e. Walter Benitez, Nice (note moyenne : 5,65). Si son équipe (6e) alterne le bon et le moins bon, le gardien argentin maintient un niveau de performance élevé pour ce qui pourrait être sa dernière saison au Gym. Il a notamment obtenu cinq 7.

3e. Geronimo Rulli, Montpellier (note moyenne : 5,72). Arrivé de la Real Sociedad l’été dernier, le gardien argentin (27 ans, 2 sél.) a vite fait oublier le départ de Benjamin Lecomte à Monaco. Le club héraultais espère négocier son option d’achat à la baisse.

2e. Steve Mandanda, OM (note moyenne : 5,96). À 35 ans, le champion du monde, nommé capitaine par André Villas-Boas, vit l’une de ses saisons les plus abouties sous le maillot de l’OM, 2e de L1. Avec deux 8 et six 7, il a multiplié les exploits dans son but.

1er. Predrag Rajkovic, Reims (note moyenne : 6,11). Cinquième avant l’arrêt du Championnat, Reims a trouvé la perle rare avec l’international serbe, numéro 1 au pourcentage d’arrêts (79,1 %). À son actif aussi, trois penalties stoppés sur quatre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here