PARTAGER
Des supporters du FC Metz (élite française) voudraient, voir l’attaquant Ismaila Sarr, annoncé sur le départ, être associé à son compatriote Ibrahima Niane, qui est attendu en juillet prochain chez les Grenats, selon des informations parues sur les réseaux sociaux.
“J’ai hâte de voir un duo Niane-Sarr sur les stades de Ligue 1. Si ces deux jouent ensemble, ça va faire très mal…” commente un supporter, sur le site du quotidien sportif L’Equipe.
Selon ce journal spécialisé, Rennes (élite française) est prêt à débourser les 15 millions d’euros – un peu plus de 10 milliards de francs CFA – demandés par les Lorrains pour laisser partir leur jeune attaquant de 19 ans, Ismaila Sarr.
Lille (France), Newcastle (élite anglaise) et RB Leipzig (élite allemande) seraient intéressés par l’ancien attaquant de Génération Foot, arrivé en France en juillet 2016.
Ibrahima Niane, un pensionnaire de l’académie basée à Déni Birame Ndao (Dakar), a de son côté paraphé récemment un contrat de cinq ans avec les Grenats.
Un autre visiteur du site Internet de L’Equipe estime que le FC Metz va faire une mauvaise opération en laissant partir Sarr, qu’il compare à Ousmane Dembélé, l’attaquant français qui a évolué à Rennes avant d’être transféré à Dortmund (Allemagne).
“Sarr est exactement le copier-coller de Dembélé… sauf que Dembélé est un avion de chasse… Sarr est une fusée… Jamais vu un mec aussi rapide ! Aucun intérêt pour Metz de le vendre à un concurrent direct. Si Rennes peut mettre 15 [millions d’euros], un club anglais mettra au moins 20”, commente-t-il.
Un autre internaute affirme sur le site du journal d’informations sportives que Sarr devrait, au cas où son départ serait nécessaire, “aller dans un club qui a plus de standing ou (…) d’ambitions” que le FC Metz.
Evoquant des informations de presse faisant état d’un intérêt du FC Barcelone (Espagne) pour Ismaila Sarr, un autre internaute estime que “ce serait mieux pour Metz de le vendre au Barça (…) en 2018-2019”, pour “profiter une saison de plus de ce talent”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here