Le Sénégal a assuré l’essentiel pour ses débuts en éliminatoires de la Coupe du monde « Qatar 2022 », face au Togo (2-0), mercredi, avec un Boulaye Dia combatif, dans un rôle d’avant-centre pivot et comme un point d’appui de Sadio Mané dans la surface.

Si l’attaquant du club espagnol de Villarreal n’a pas marqué, il a mouillé le maillot pendant 80 minutes, n’hésitant pas à presser haut la défense adverse.

Aliou Cissé a choisi de l’aligner en pointe d’un 4-2-3-1. Et, l’équipe a été au diapason, avec un match engagé, à défaut d’être parfait.

Joueur de fixation et de surface, l’ancien rémois est un parfait complément de Sadio Mané, qui dézone beaucoup. Le but de l’attaquant de Liverpool, sur un une-deux avec l’avant-centre de Villarreal (1-0, 56e), en est la preuve parfaite.

En charge de l’organisation du jeu, Mané dispose désormais d’un réel point d’appui à ses côtés, en la personne de Boulaye Dia, positionné en tant que numéro 9 lors de ses quatre titularisations, en cinq matches joués avec les Lions.

Gerard Moreno, superbement trouvé sur une talonnade de l’ancien rémois (73e), en finale de la Supercoupe d’Europe contre Chelsea (1-1 a.p., 6-5 aux t.a.b.), ne dira pas le contraire. Même si le joueur de Villarreal n’est jamais parvenu à être décisif en sélection. L’international sénégalais court toujours après sa première réalisation avec les Lions.

Ce qui n’enlève en rien le mérite de l’ancien rémois qui compense ce manque d’efficacité par des appels de balle et fausses pistes pour ouvrir le chemin des buts à Sadio Mané et Ismaïla Sarr. Un style et une identité du football africain, où il faut un point d’appui, très efficace dans la surface. Surtout face à des défenses regroupées en bloc bas.

Le sélectionneur devrait encore lui offrir sa chance. Dans une position purement axiale, c’est un élément important qui peut jouer en pivot et faire des remises ou garder le ballon et de faire remonter tout le bloc.

 

SourceDakaractu
Article précédentAliou Cissé: “C’est à Moutarou Balde de s’accrocher pour rester dans le groupe”
Article suivantSénégal – Togo : Que retenir du match des latéraux sénégalais, Saliou Ciss et Ibrahima Mbaye ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here