A l’issue de longues négociations, Crystal Palace et Cheikhou Kouyaté n’ont pas trouvé un accord pour une prolongation de contrat. Le milieu de terrain devrait partir libre cet été.

C’est une longue page qui devrait se terminer dans les prochains jours. Après huit saisons passées en Angleterre, Cheikhou Kouyaté devrait plier bagages et prendre la direction d’un autre pays de football. En négociations depuis plusieurs mois pour prolonger son contrat qui se termine dans trois jours, le milieu de terrain sénégalais n’aurait pas trouvé d’accord avec Crystal Palace.

A 32 ans, le Champion d’Afrique ne va donc pas renouveler son contrat et devrait quitter le club londonien dans les prochains jours, selon les informations de The Sun. Un gros coup dur pour Patrick Vieira et son équipe, qui vont perdre une pièce angulaire du milieu de terrain. Arrivé en 2018 en provenance de West Ham, Kouyaté a été essentiel pour les Eagles, disputant un total de 140 matchs pour 3 buts et 5 passes décisives.

Un avenir maintenant loin de l’Angleterre ?

Entre Cheikhou Kouyaté et l’Angleterre, l’histoire a commencé en 2014 lorsque l’ancien joueur de l’ASC Yeggo débarquait à West Ham United en provenance de la Belgique, à Anderlecht pour 7,5 millions d’euros. Indispensable chez les Hammers, Yadel y passait quatre saisons en jouant 147 matchs, marquant 15 buts et délivrant 10 passes décisives. Il fut alors recruter l’été 2018 pour Palace pour 10,7 millions d’euros.

Bien que son entraîneur, le Français Patrick Vieira, ait souvent évoqué son désir de le garder avec lui, les négociations entre le club et le joueur ont longtemps traîné et mèneront donc à un départ gratuitement. Mais pour partir où ? Depuis l’été dernier, Cheikou Kouyaté se trouve dans le radar de Trabzonspor. Le champion de Turquie fait le forcing pour s’attacher de ses services mais devra faire face à la concurrence des clubs saoudiens.

SOURCErewmi
Previous articleMatchs amicaux avant le Mondial- Augustin Senghor : “Nous discutons avec l’Iran”
Next articleWatford: West Ham prêt à payer le prix demandé pour Ismaila Sarr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here