PARTAGER

Il était le seul joueur sédunois sous la menace d’une suspension pour la finale, Moussa Konaté. Averti en 32es de finale à Romont alors que le score était de 4-0 en faveur du FC Sion, le Sénégalais aurait pu s’en vouloir si M. Schärer lui avait infligé un carton jaune ce mercredi à Tourbillon face à Lucerne. Une seule «biscotte» et il aurait été suspendu pour la finale. Alors, l’attaquant du FC Sion a-t-il levé le pied? Pas vraiment, non! Très combatif du début à la fin, Konaté a pesé sur la défense lucernoise, se battant comme il en a l’habitude ces derniers temps. Et à la fin, Sion s’est imposé aux tirs au but, le Sénégalais transformant le sien.

«Il peut faire encore mieux. Mais j’ai aimé son implication. Il a été provoqué par la défense lucernoise, pas forcément par la parole, mais par le geste. Il a été poussé, chahuté, mais il est resté très concentré», l’a applaudi Peter Zeidler. L’Allemand a aimé ce qu’il a vu et Konaté a véritablement prouvé ce mercredi être totalement impliqué dans la fin de saison du FC Sion. Son geste d’humeur lors de sa sortie face à Thoune samedi dernier est donc complètement oublié. Tant mieux.

Un vrai leader positif

«Ce qui m’a fait plaisir, c’est qu’il a marqué son penalty. Je ne peux pas imaginer ce que vous auriez écrit s’il l’avait raté», a souri Peter Zeidler. Le numéro 14 du FC Sion a en effet impeccablement transformé sa frappe. Mieux: il a encouragé ses coéquipiers comme s’il était le capitaine de l’équipe, étant le premier à se manifester à chaque tentative réussie. Il s’est comporté comme un vrai leader positif, ce qu’il n’est pas toujours.

«Il s’est bien battu, il a couru. Comme tout le monde. Mais cela fait déjà un moment qu’il se bat pour l’équipe, cela ne date pas d’aujourd’hui. Ce printemps, il joue vraiment le jeu du collectif. Mais on aimerait bien qu’il marque aussi de temps en temps», a noté Christian Constantin. Le président du FC Sion aime son attaquant, surtout quand il est aussi bon que ce mercredi. Et que la victoire est au bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here