Plutôt épargnée jusqu’à présent, l’Afrique commence à comptabiliser quelques cas de coronavirus. Après l’Egypte, l’Algérie et le Nigeria la semaine dernière, le Sénégal, la Tunisie et le Maroc ont officialisé le premier cas de patient atteint sur leur sol lundi. Comme en Europe, les supporters commencent à se demander si l’épidémie va avoir un impact sur les compétitions sportives et en particulier sur les éliminatoires de la CAN 2021 prévus à la fin du mois.

Côté Maroc, la presse spécule déjà beaucoup à ce sujet en se basant sur une déclaration du comité de pilotage créé spécialement à cet effet et qui évoquait avant même l’annonce de la découverte du premier cas la possibilité du «report des manifestations sportives et culturelles programmées dans notre pays, l’annulation des rassemblements de masse et la gestion des voyages vers et en provenance des pays qui connaissent une propagation communautaire». Le match des Lions de l’Atlas contre la Centrafrique le 27 mars prochain sera-t-il impacté ? Il est beaucoup trop tôt pour se prononcer à l’heure actuelle même si la presse locale s’emballe et évoque déjà un possible huis clos.

Infantino n’exclut pas des huis clos

En Tunisie, aucune mesure concernant les activités sportives n’a été prise pour l’instant et les autorités sécuritaires ont donné leur accord pour que les quarts de finale retour de la Ligue des champions Espérance Tunis-Zamalek (vendredi) et Etoile du Sahel-WAC Casablanca (samedi) se jouent en présence de 50 000 supporters.

Aucune annonce officielle non plus au Sénégal même si, là aussi, les spéculations vont bon train dans la presse concernant la possibilité de voir le match des Lions contre la Guinée Bissau se jouer à huis clos le 28 mars prochain au stade Lat Dior de Thiès.

De son côté, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a confirmé samedi en marge d’une réunion de l’IFAB (l’organe en charge des lois du jeu) la possibilité de huis clos à travers le monde. «La santé des personnes est bien plus importante que n’importe quel match de football. C’est pourquoi nous devons examiner la situation et espérer qu’elle va aller en s’améliorant plutôt qu’en s’aggravant. Pour l’instant, il semble que cela continue à augmenter. Si les matchs doivent être reportés ou joués sans spectateurs jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre, alors nous en passerons par là», a fait savoir le dirigeant. Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here