Conséquences de la levée de la suspension – Le président Senghor préconise une concertation avec la Lsfp

    C’est officiel, la suspension de l’Us Ouakam est levée par le Tribunal arbitral du sport (Tas). Mais, cette décision pose problème à plusieurs niveaux. D’abord, le retard de la décision de blanchir partiellement le club de Ouakam perturberait le championnat qui en est à mi-parcours de la phase aller (9e journée).

    Disputé à une poule unique de 14 équipes, le championnat serait donc porté à 15 si l’Us Ouakam est réintégré dans la compétition. Avec comme première conséquence, une équipe exemptée à chaque journée, mais aussi un calendrier initialement programmé en fonction de la Coupe du monde et qui risque de déborder. En fait, avec quelle équipe l’US Ouakam, entièrement désintégrée, va disputer la compétition ? Les joueurs de l’équipe ayant rejoint d’autres clubs dont le Jaaraf qui a accueilli beaucoup de joueurs de l’Uso. Dans tous les cas, si Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football, préfère prendre acte de la décision de réintégrer l’Uso dans l’élite, il promet de rencontrer la Ligue sénégalaise de football professionnel pour discuter des modalités de sa réintégration. Mais, d’ores et déjà, « ça sera difficile pour cette année », reconnaît Me Senghor qui tient, cependant, à préciser que l’amende n’est pas concernée par cette décision du Tas.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here