PARTAGER

L’infatigable médian sénégalais réalise un gros début de saison sur le flanc gauche.

La rencontre d’ouverture face à Courtrai l’avait déjà montré. Et la victoire face à Anderlecht, dimanche, l’a confirmé : Amara Baby est en grande forme.

Très influent sur son flanc gauche, où il forme, avec Nurio, un duo qui risque de faire très mal dans les mois à venir, le médian sénégalais a livré une grosse prestation face aux champions en titre. Surtout lors de la deuxième période, où il a été incroyable, enchaînant, comme souvent, les courses alors qu’il semblait à bout de souffle.

“Je me sens super bien, libéré, même”, expliquait-il après la rencontre. “On a fait une grosse préparation avec toute l’équipe et on continue de bien travailler en semaine. Pour l’instant, cela paye. Mais attention, on n’est pas encore à 100 %.”

Ce qui ne l’a pas empêché, contre les Mauves, d’ouvrir son compteur but cette saison d’une frappe de l’entrée du rectangle qui restera, assurément, parmi les plus belles réalisations de la saison (avec, évidemment, le but fantastique de Benavente). “C’est un beau but, c’est vrai, sans doute l’un de mes plus beaux”, expliquait-il. “Mais c’est surtout un but qui nous a lancés vers la victoire. Ce qui est le plus important.”

Car Amara Baby est un joueur qui joue pour le collectif. En ce sens, il incarne parfaitement les valeurs du Sporting de Charleroi. “C’est notre ADN”, précisait-il encore. “On s’efforce de faire les courses les uns pour les autres et de ne rien lâcher.”

Ce qui définissait déjà le Sporting la saison dernière. Mais cette saison, les Zèbres semblent encore avoir franchi un palier. “On a gardé la même ossature que l’an dernier. Tout en intégrant des nouveaux qui se sont vite adaptés. Il y a beaucoup de bons joueurs dans cette équipe”, avouait-il. “Même sur le banc. Et c’est une force. Cela pousse chacun à toujours se remettre en question et à ne pas se reposer sur ses acquis. C’est la force du groupe, tout simplement.”

Un groupe qui va faire face, dans les semaines à venir, à un sacré défi, enchaînant coup sur coup un déplacement à Genk, la réception de Zulte Waregem puis un déplacement au Standard. “On sait que de gros matchs nous attendent et qu’un relâchement n’est pas permis. Mais si on continue à faire les courses et à exploiter les contre-attaques comme on y arrive en ce moment, on va continuer à prendre des points. Il n’est pas question de tomber dans l’excès de confiance. On doit juste continuer à faire les efforts.”

Qui, avec lui, paraissent si simples…

Des statistiques qui parlent pour lui

Amara Baby ne ménage pas ses efforts depuis la reprise du championnat. La preuve en chiffres

65 Depuis le début de la saison, il est le joueur qui, à chaque match, a remporté le plus de duels. Au total, il en a remporté 65.

83 Le Sénégalais a réussi 83 % de ses passes, dimanche, face à Anderlecht. Soit le meilleur ratio des joueurs offensifs du Sporting.

40 Contre les champions en titre, Amara Baby est le Zèbre qui a le plus souvent été trouvé. Il a reçu 40 ballons de la part de ses équipiers.

2Avec 2 tirs tentés (et un but), le médian carolo est le joueur de Charleroi qui a le plus souvent tenté sa chance dimanche soir.

11 Depuis le début de la saison, Baby a réussi 11 dribbles. Seul Dodi Lukebakio a fait mieux pour Charleroi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here