PARTAGER

Le Sénégal cherche à se rassurer dès ce mardi (17H00 GMT), face à la Guinée, en match aller du dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018. 

Comme il y a deux ans, le Sénégal et la Guinée se retrouvent en éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018. Comme il y a deux ans encore, les deux équipes se rencontrent au même stade de la course pour le tournoi prévu au Kenya. C’est-à-dire le 2e et dernier tour des éliminatoires. La différence, cette fois-ci, c’est que c’est le Sénégal qui reçoit lors de la manche aller. L’autre différence, c’est que les empoignades se déroulent ce mardi au stade Alassane Djigo de Pikine et non au stade Demba Diop.

Sortis par le Syli local lors de la course de la précédente édition, les Lions locaux voudront sans doute prendre leur revanche. Mais cela doit commencer par un match aller parfait des protégés du sélectionneur Moustapha Seck. Une bonne option devant son public permettra au Sénégal de bien voyager au match retour programmé à Conakry.

Le gardien Pape Seydou Ndiaye et ses coéquipiers ne partent pas au combat dans la meilleure des conditions, le championnat étant terminé depuis deux mois. Pour combler ce déficit, le Sénégal avait affronté le Mali, dimanche 6 août passé. Un match nul (1-1) qui a permis à l’entraîneur de se donner du rythme. “Aujourd’hui (dimanche), il y a eu de très belles séquences de jeu. A un moment donné aussi, on a un peu souffert. Ce qui est normal parce qu’il n’y avait pas de match devant nous. Il y a des enseignements à tirer dans cette rencontre pour mieux continuer le travail pour être fin prêt le prochain match. Il y avait de la solidarité dans le groupe et tous les joueurs entrés en seconde période ont montré de belles choses”, avait-il déclaré.

Face aux Aigles locaux, les Lions locaux avaient fait preuve de manque d’efficacité. “En première période, il y a eu beaucoup d’hésitations. Et cela s’est répété deux à trois reprises dans le match. A ce niveau de la compétition, il y a des situations où il faut faire un choix : soit on tire, soit on fait la passe. On va revenir là-dessus”, avait analysé l’ancien coach de Teungueth Fc. Il s’est réjoui des améliorations sur la base arrière de l’équipe : “Au match passé, on avait montré un peu de fébrilité en défense. Avec le retour de Mohamed Kane, il a apporté un peu plus de tonus, surtout au niveau de l’axe central.”

Au match aller joué à Bamako à cause de l’épidémie Ebola, la Guinée avait dominé (2-0) le Sénégal. Le succès (3-1) au retour n’avait pas suffi aux Sénégalais pour passer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here