PARTAGER

A Ziguinchor, Abdoulaye Diallo, stoppeur, est peint comme un monstre qui «mange» ses adversaires. On lui colle déjà l’étiquette de champion des cartons (trois avertissements et une expulsion, cette saison) du Casa-Sports. Le défenseur botte en touche. 

Excédé par les critiques de ses supporteurs, Abdoulaye Diallo est sorti de sa coquille pour clamer son innocence. «Je ne suis pas un bad-boy. Au contraire, je suis un footballeur incompris», dit-il. Le teigneux défenseur «au sang chaud», mais doté d’un talent incroyable préfère s’arrêter sur le côté positif. «Quand on sauve souvent des ballons sur sa ligne de but, on ne peut être un joueur banal. Je ne suis pas celui qu’on décrit : un footballeur au sang chaud, qui blesse son adversaire quand il en a envie. Certes, les critiques pleuvent de partout et surtout après notre dernier match contre le Jaraaf de Dakar à Ziguinchor (0-1), mais je ne suis pas agressif.»

Coupable d’un acte anti-jeu, lors de cette 14journée, Abdoulaye Diallo avait vu rouge contre le Jaraaf. «Mon expulsion a été un tournant décisif du match. C’est dans les vestiaires que j’ai réalisé que j’avais fait du tort à mes coéquipiers. J’ai fait une erreur. Je ne devais pas répondre à la provocation de mon adversaire. Je regrette ce qui s’est passé et demande aux supporteurs d’arrêter les commères. Après ce match, j’ai pris du recul. J’essaierai de m’améliorer. Ce sont des moments difficiles, mais les vrais supporteurs m’ont compris. Ils m’encouragent. Mon seul souci, ce sont les supporteurs du dimanche qui racontent tous les jours n’importe quoi.»

Cette page tournée, Abdoulaye Diallo braque son regard sur le tableau du classement et voit le Casa scotché à la 11place. «Nous méritons mieux que ça. Nous allons nous battre pour gagner tous nos matchs retard. Pour cela, les supporteurs doivent arrêter de mettre la pression sur l’équipe surtout à domicile. Ils doivent s’inspirer de l’exemple du Tout Puissant Mazembe. Je suis sûr qu’on pourra être dans le carré d’as avant la fin du championnat.»

 

GFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here