Cap-Vert – Sénégal: Youssouf Sabaly, la solution à gauche?

    Courtisé par le Sénégal depuis l’ère Alain Giresse, Youssouf Sabaly a finalement donné son accord pour vêtir le maillot floqué de la tête de lion, au grand bonheur d’Aliou Cissé qui cherche des solutions au poste de latéral depuis un certain temps.

    La nouvelle recrue

    Sabaly a joué dans toutes les sélections de jeunes de l’équipe de France, mais a choisi de représenter son pays d’origine en A. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un choix par défaut, mais vu le peu d’option que Didier Deschamps a au poste d’arrière droit, Sabaly aurait pu facilement attendre que son opportunité en bleu se présente, mais il en a décidé autrement. De plus, nombreux sont les supporters qui doutaient de son patriotisme vu le temps qu’il lui a fallu pour prendre sa décision, mais il ne faut oublier que le joueur a été prêté par son ancien club le Paris-Saint Germain pendant quatre saisons d’affilée. Ce manque de stabilité a pesé sur la décision du néo-lion:

    «Je l’avais eu au téléphone l’année dernière (Aliou Cissé), pour des raisons personnelles je lui avais dit que je préférais attendre. Maintenant j’ai trouvé une stabilité.»

    Transféré à Bordeaux cet été, Sabaly s’est imposé comme un titulaire indiscutable dans la défense des Girondins. La concurrence en sélection s’annonce rude.

    Sabaly pour dépanner à gauche?

    Le point faible du Sénégal est devenu son côté gauche depuis l’accident de Pape Ndiaye Souaré. Sa perméabilité s’est démontrer face au Burkina Faso, avec un Saliou Ciss dans un jour sans. Depuis la reprise des matchs de championnat, Ciss n’a toujours pas de temps de jeu en club. Le coach pourrait donc décider de finalement rappeler Adama Mbengue, qui a marqué son territoire sur le côté gauche de Caen, malgré son carton rouge écopé il y’a une semaine.

    Une autre option très judicieuse qui se présente est la titularisation de Youssouf Sabaly au poste d’arrière gauche face au Cap-Vert pour sa première sélection. On se souvient d’ailleurs de l’épopée de 2002, avec un certain Omar Daf qui jouait arrière gauche, malgré le fait qu’il était droitier et arrière droit de métier. Comme Daf, Sabaly a une très bonne patte gauche, et a souvent évolué à ce poste partout où il est passé. Avec Lamine Gassama qui monte en puissance sur le côté droit, l’option Sabaly à gauche pourrait faire l’affaire sur ce match en attendant le retour imminent de Souaré.

    Espérons pour lui qu’il recevra quelques conseils de coach Daf…

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here