Le camp de Mady Touré candidat à l’élection de la Fédération sénégalaise de football, a invalidé la candidature du président sortant, Me Augustin Senghor qui tenterait de briguer un quatrième mandat.

“Je suis très surpris. C’est quelque chose qui se disait dans les bruits de couloir depuis un moment que les gens parlaient que Me Augustin Senghor voulait se représenter pour un quatrième mandat. On en était pas trop sûr mais par rapport à l’article de Bacary (Cissé, Redacteur en chef du journal Record) on n’a pu voir qu’il y a eu une réunion autour de quatre personnes pour parler de cette candidature. Par rapport à ses sorties dans la presse, on disait que ce n’est pas clair. Tout ce que Augustin est en train de dire là, on a du mal à comprendre”, a soutenu Talla Fall, Directeur de la communication de Génération Foot, club dirigé par Mady Touré.

“Ce n’est pas un jeu de chaises qui va changer les choses”

“Si on n’est pas candidat, on peut l’afficher et si on ne l’est pas on peut le dire aussi haut et fort. Donc, se référer au Comité exécutif ou aller voir les autorités pour leur parler de sa candidature, moi ça me paraissait surprenant. Mais, au moins c’est clair, car on a la confirmation au niveau de la réunion qui s’est tenue pour parler du cas d’Aliou, je ne sais pas si ça a débordé pour après s’entretenir entre eux pour décider de l’avenir du football sénégalais et des engagements qui ont été pris en 2017 et qui n’ont pas été respectés en 2021 parce que soi-disant les choses ont changé. Il y a eu la CAF, la pandémie. Pour moi, ce n’est pas des arguments qui tiennent la route. le football sénégalais a besoin de renouveau. Ce n’est pas un jeu de chaises qui va changer les choses. Tout le monde le disait, Augustin avait pris l’engagement de faire le toilettage des textes. Je pense que c’était ça la priorité de son dernier mandat afin qu’on puisse organiser des élections en temps et en heure. Donc, le fait qu’aujourd’hui de dire en comité qu’il sera candidat, ça ne me surprend pas parce que lors de sa dernière sortie, j’ai vu que ce n’était pas clair.”

“Après 12 ans, il faut passer le témoin”

“Aujourd’hui on a la confirmation. Je suis un peu déçu. Quand on a autant de casquettes comme membre à la FIFA, à la CAF, président de l’Unio sportive goréenne et Maire de Gorée. Je pense qu’on a assez de casquettes comme ça pour pourvoir être à temps plein pour le football sénégalais parce qu’aujourd’hui on a des objectifs, des moyens qui sont à notre disposition. On peut les augmenter et rendre le football autonome, donner la possibilité à tous clubs de disposer de moyens de pouvoir jouer sur des terrains normaux. Pour ça, je pense qu’il faudrait se dire qu’après 12 ans, il faut passer le témoin.”

“Ne pas penser à ses propres intérêts”

“Comme on dit, les hommes passent, les institutions demeurent. La Fédération est un démembrement de l’Etat, une délégation de pouvoir. Après 12 ans de bons et loyaux services, on peut se dire écoutez, il faut passer le témoin à quelqu’un d’autre. Et dire que je vais organiser des élections transparentes, mettre en place un Comité électoral. Et dire que je vais suivre et accompagner. Je pense qu’il aurait été beaucoup plus sage de se comporter de cette façon là que de demander à briguer un quatrième mandat. Même si les textes te le permettent mais ne serait-ce que par apport à l’éthique, on doit se dire que j’ai essayé de faire de mon mieux, je laisse les chantiers à d’autres de pouvoir les terminer. Il ne faut pas se dire qu’aujourd’hu on doit absolument particier à la CAN et en même temps à la Coupe du monde parce que je pense plus à mes intérêts qu’à ceux de la nation.”

Article précédentIsmaïla Sarr casse la baraque à Watford
Article suivantChampionship- Queens Park Rangers : Seny Dieng exclu face à Middlesbrough

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here