Pour permettre à son équipe de bien s’acclimater, Aliou Cissé compte ériger son camp de base au Rwanda en vue de la prochaine CAN qui se jouera au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

C’est au Rwanda qu’Aliou Cissé a jeté son dévolu pour bien préparer la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022. Depuis que les Lions ont composté leur ticket qualificatif aux prochaines joutes continentales, le staff technique s’est résolument tourné vers la préparation de cette échéance.

L’acclimatation aux conditions de Bafoussam

Sachant que Bafoussam, la ville où le Sénégal jouera ses matches de poule, se trouve dans les collines, Aliou Cissé et ses collaborateurs ont estimé bon de mettre les joueurs dans des conditions idoines d’acclimatation avant de descendre sur le pré. C’est la raison pour laquelle, ils ont confié au préparateur physique, Teddy Pellerin de voir la localité qui aura pratiquement les mêmes conditions météorologiques que Bafoussam. Après moult recherches, ils se sont arrêtés sur le Rwanda. Pour les spécialistes, c’est dans ce pays que les Lions pourront tranquillement se préparer de manière optimale. Non seulement les conditions sont identiques à celles de Bafoussam, mais aussi, Aliou Cissé et ses poulains pourraient travailler dans la plus grande sérénité avant d’entrer de plain-pied dans la compétition proprement dite. En tout cas, avant même de se quitter après la victoire face au Congo (2-0), les joueurs étaient déjà informés et le staff technique leur a tous demandé d’intégrer cet aspect.

D’ailleurs, au lendemain de ce dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Cissé et ses collaborateurs se sont réunis toute la journée. Histoire de faire focus sur la CAN au Cameroun et oublier un tout petit peu le parcours en éliminatoires du Mondial. Aucun aspect n’a été occulté. L’homme aux dreadlocks ne compte pas lésiner sur les moyes. Même si les fédéraux ont depuis quelque temps maîtrisé le problème de la logistique, le staff n’a pas manqué d’insister dessus. Des tâches ont été distribuées à tout un chacun, afin que la préparation des Lions se fasse dans les meilleures conditions.

L’équation de l’arrivée à temps des joueurs

Justement, pour la préparation en tant que telle, Aliou Cissé risque de ne pas avoir toutes ses armes à temps. Sachant que le rassemblement va coïncider avec la trêve internationale pour les uns et le boxing day pour les autres, le sélectionneur croisera les doigts. Ses joueurs arriveront par vagues pour ne pas dire au compte gouttes. La question qui taraude les esprits, aujourd’hui, est de savoir si le sélectionneur aura tous ses joueurs à temps ? En tout cas, ceux qui évoluent en Angleterre risquent de manquer les premiers jours du rassemblement, sachant que leurs clubs souhaiteraient les garder pour les matchs de début d’année. C’est le cas de Sadio Mané et d’Edouard Mendy dont les équipes, Liverpool et Chelsea s’affronteront, le 2 janvier, dans le cadre du match retour de la Premier League.

SourceRecord
Article précédentTrois semaines d’absence pour Bouna Sarr, blessé aux adducteurs
Article suivantGalatasaray- Mbaye Diagne : “Nous irons à Rome en leaders, la tête haute”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here