Sa parole se fait rare dans les médias. Régis Bogaert, l’adjoint du sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé, a fait le bilan des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations. 

Dans une interview accordée à Record, Régis Bogaert s’est félicité des bonnes performances de la sélection sénégalaise. En effet, les lions ont terminé à la première place des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations de 2019. « Je dirai que c’est un bon bilan chiffré. Alors les chiffres, ce sont les deux buts pris sur le terrain compliqué (à Madagascar) sinon on n’en a pas pris d’autre toute la campagne. On a marqué une moyenne de deux buts par match et je pense qu’on peut encore faire mieux, c’est-à-dire être plus efficace. Globalement, ce bilan chiffré est bon. C’était aussi important de voir comment l’équipe pouvait se comporter face à différents adversaires, mais aussi à des conditions à Dakar soient un peu meilleures. Je pense que le terrain est tellement utilisé qu’il est difficile d’y pratiquer un bon football. Par contre, c’est claire qu’à Madagascar ou au Soudan, c’est presque la même chose. »


Il ajoute « Les conditions les plus inintéressantes, c’était en Guinée équatoriale. Nous travaillons aussi sur l’évolution du jeu de l’équipe. Il y’a deux choses importantes sur ce point. D’abord la culture de la gagne. Quand on est une équipe nationale, on ne peut exister qu’en gagnant des matches. C’est un travail que le coach a initié depuis trois ans. Ensuite travailler sur les moyens pour pouvoir gagner dans toutes les situations ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here