Le sélectionneur national du Sénégal, Aliou Cissé, s’attend à un quart de finale difficile face au Bénin, mercredi (16h GMT), au Caire. Il l’a fait savoir, ce mardi matin, en conférence de presse de veille de match.

« Rien ne sera facile.Ce sera un match difficile, dans la mesure où c’est un quart de finale. Les meilleures équipes sont là, donc on peut s’attendre à un match piège. On n’aura pas une promenade de santé », a-t-il déclaré. « Le Bénin a une bonne équipe, organisée et ils ont Sessègnon qui est un leader, un joueur de qualités. Donc, le Bénin a beaucoup progressé et s’est s’est forgé un mental fort », a-t-il expliqué, précisant qu’il n’y a plus de petites équipes en Afrique et que celui qui pense que le match est déjà joué aura tort.

Le Sénégal ne sous-estime pas le Bénin

Cissé a par ailleurs soutenu que son équipe respecte tous ses adversaires même si elle sera favorite de ce match. « On ne sous-estime personne. On n’a pas le droit de sous-estimer personne. Si le Sénégal est favori, il faudra le montrer sur le terrain. Car, il n’y a pas de petites équipes. Il faudra prendre les matches au sérieux », a-t-il dit estimant tout de même que son équipes est ambitieuse.

« Nous sommes ambitieux, nous sommes capables d’aller loin. Mais c’est match par match. C’est sur le terrain qu’il faut le montrer. C’est ce que nous sommes entrain d’essayer de faire. Les gros ne sont pas là. Bien sûr que ça nous donne une idée de se dire que cette année sera la bonne. Mais c’est juste un espoir. Dans le foot, il faut prendre en compte tous ces paramètres. Qui aurait cru que le Cameroun, le Maroc, l’Egypte ne seraient pas là. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here