PARTAGER
Le Zimbabwe croit en ses chances d’atteindre pour la première fois le second tour d’une phase finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, a dit son sélectionneur, Callisto Pasuwa.
“J’ai confiance en mes joueurs, et quand le match contre l’Algérie nous a confortés’’ dans le fait que “nous devons continuer à avoir confiance en nous”, a-t-il dit mercredi au cours d’une conférence de presse, en perspective de la deuxième sortie de son équipe contre le Sénégal, jeudi.
Le technicien dit n’avoir “pas besoin de faire beaucoup de commentaires” sur l’équipe du Sénégal, “parmi les meilleures du continent”, assurant toutefois que son équipe peut s’adapter “à tous les styles de jeu”.
Contre le Sénégal, il faudrait être prêt à faire face au “défi physique”, mais “nous avons confiance en nos moyens”, a fait valoir Callisto Pasuwa.
“Nous sommes prêts et nous sommes préparés à nous adapter à tous les styles, et notre objectif est de jouer pour gagner, quel que soit l’adversaire”, a-t-il insisté.
Interrogé à la suite de son entraîneur, l’attaquant Cauthbert Malajila assure ne craindre aucun adversaire.
“Notre génération est confiante en ses capacités et est prête à faire face à tout”, a indiqué l’attaquant du club de Bidvest Wits, en Afrique du Sud.
“En quittant notre pays, nous avons laissé des compatriotes qui nous font confiance et nous ferons tout pour ne pas les décevoir”, a dit Cauthbert Malajila, entré en cours de jeu lors du match contre l’Algérie (2-2).
L’équipe du Zimbabwe, qui en est à sa 3-ème phase finale de CAN de son histoire, a été éliminée au premier tour lors des deux précédentes participations, en 2004 (Tunisie) et 2006 (Egypte).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here