PARTAGER

Entre Diafra Sakho et la Can de foot, cela tend à être une affaire de rendez-vous manqué. Volontairement ou pas. On se souvient que pour l’édition passée en 2015 en Guinée équatoriale, l’attaquant de West Ham (Premier League anglaise) avait prétexté d’une blessure pour ne pas répondre à l’appel de la Tanière alors managée par Alain Giresse. Et voici que pour la toute prochaine, au Gabon (du 14 janvier au 5 février 2017), le partenaire en club du capitaine des « Lions » Cheikhou Kouyaté, vient de se faire opérer du dos. « Il sera absent six à huit semaines. Bien sûr, cela le privera de la Coupe d’Afrique des Nations », a annoncé hier son entraineur Slaven Bilic.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Pas sûr d’ailleurs que l’ancien buteur du Fc Metz fût parti pour faire partie des 23 joueurs que le coach des « Lions », Aliou Cissé, retiendra pour aller disputer la Can. Car, très souvent blessé, il n’est plus apparu en équipe nationale depuis plus d’un an. Même en club, Diafra Sakho (26 ans) n’a fait que deux apparitions cette saison en Premier League. C’était assurément bien peu. En plus, en attaque, les prétendants se bousculent. Rappelons que dans le groupe B de cette Can 2017 basée à Franceville, le Sénégal affrontera la Tunisie (le 15 janvier), le Zimbabwe (le 19) et l’Algérie (le 23).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here