Accueil Non classé Can 2017, Aliou Cissé: « Nous sommes le Sénégal, et nous avons un...

Can 2017, Aliou Cissé: « Nous sommes le Sénégal, et nous avons un statut à défendre »

0

L’équipe nationale de football du Sénégal est déterminée à se qualifier pour le second tour de la CAN 2017, perspective qui passe par « un bon résultat » contre le Zimbabwe, ont déclaré le sélectionneur des Lions Aliou Cissé et le défenseur central Kalidou Koulibaly.
« Nous savons tous que ce sera un match difficile contre le Zimbabwe, mais nous sommes le Sénégal, et nous avons un statut à défendre », a indiqué le sélectionneur national, mercredi, en conférence de presse, en perspective de la deuxième sortie des Lions, contre les ’’warriors’’ du Zimbabwe.
Le Sénégal « a bien préparé la rencontre prévue ce jeudi même si les médecins ont eu beaucoup de travail », a affirmé Aliou Cissé, qui avait à ses côtés le défenseur central Kalidou Koulibaly.
« Nous aurons un adversaire difficile à manœuvrer, et pour arriver à la CAN, ils ont éliminé de grandes nations », a rappelé le sélectionneur national, selon qui sous-estimer l’équipe zimbabwéenne tiendrait d’une « faute professionnelle ».
L’équipe nationale zimbabwéenne « allie beaucoup de qualités, c’est une équipe qui va très vite et elle allie de grandes qualités physiques », a résumé Aliou Cissé.
L’équipe du Sénégal doit par conséquent garder le même état d’esprit que contre la Tunisie, à savoir « solidarité et esprit de famille », a souligné Kalidou Koulibaly.
« Nous avons bien préparé la rencontre, et l’ambition est de réussir un très bon résultat jeudi, même si on sait que ce ne sera pas une partie de plaisir », a reconnu le défenseur central de Naples (élite italienne).
Selon Koulibaly, la rencontre contre le Zimbabwe a été d’autant plus facile à préparer que le Sénégal sort d’une victoire contre la Tunisie, à l’issue d’un match « très difficile », comptant pour la première journée de la compétition.
« Personnellement, j’ai regardé le match entre l’Algérie et le Zimbabwe, et je sais que ce ne sera pas facile du tout », a insisté Kalidou Koulibaly.