Bouna Sarr : «J’ai dit à Boubacar Kamara qu’on l’attendait»

 Bouna Sarr : «J’ai dit à Boubacar Kamara qu’on l’attendait»

Bouna Sarr, le latéral droit franco-sénégalais du Bayern Munich, a évoqué André Villas-Boas, son avenir ou encore Boubacar Kamara au cours d’un entretien accordé à L’Équipe.

Fan d’André Villas-Boas

«Pour moi, il était le coach parfait. Avec lui, j’étais moi-même. Quand on était dans une bonne dynamique, il nous donnait quatre jours libres lors de la trêve internationale. Je partais à Barcelone avec mes amis, je lui envoyais des snaps dans des restaurants ambiancés. Normalement, tu n’envoies pas ce type de vidéos à ton coach. Mais il savait qu’à la reprise, je serais le premier à 100 %. Sur le terrain, s’il m’engueulait, je ne boudais pas. Il aurait pu me gifler, je fermais ma gueule. C’était le boss.

Il veut s’imposer au Bayern

«À aucun moment, partir ne m’a traversé l’esprit. Je ferai un point en juin avec le Bayern. L’année dernière, ma saison a été tronquée par une blessure. Je ronge mon frein, mais j’ai déjà connu ça à Marseille. La CAN qui arrive va me permettre d’avoir du temps de jeu avec le Sénégal, je vais me servir de cette compétition pour montrer de quoi je suis capable. »

Sarr pousse pour que Kamara rejoigne le Sénégal

«J’espère (qu’il rejoindra le Sénégal, ndlr). Je lui ai écrit récemment pour lui dire qu’on l’attendait. J’en ai déjà parlé à Édouard Mendy, qui l’a connu à Marseille. On aimerait que les meilleurs joueurs d’origine sénégalaise rejoignent la sélection. Il faut lui laisser du temps pour mûrir sa réflexion. Il doit gérer sa situation contractuelle, savoir où il sera l’année prochaine…»

Dans la même catégorie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *