a difficile saison 2017-2018 avec SPAL (Serie A)

« Je suis arrivé en janvier, j’y ai fait une demie saison. On est resté toute la saison en fin de classement, c’était assez serré, assez difficile. On attendait toujours les résultats de nos concurrents. On calculait tous les week-ends. C’était compliqué, mais quand on est préparé et qu’on s’y attend, on s’y fait, c’est normal », a-t-il confié, le sentiment du devoir accompli, mais avec une pointe de déception sur le plan personnel.

Maintenue lors du dernier exercice, la SPAL enchaîne sa deuxième saison en Serie A à partir de ce week-end. Mais, ce sera cette fois faire sans l’international sénégalais (14 sélections) de 33 ans qui est libre de tout contrat. «Quand tu arrives dans un club en janvier et qu’il y a déjà des joueurs en place, ce n’est pas facile. Je n’ai pas joué autant que je l’aurais voulu (5 apparitions en Serie A), je n’ai pas fait assez de matches, je n’étais pas titulaire. Le coach avait ses habitudes, ses joueurs. C’était un peu compliqué », a-t-il expliqué. « La question d’une prolongation ne s’est même pas posée », a reconnu le joueur formé au PSG (Paris Saint-Germain) qui se dit prêt si toutefois un club s’intéressait à lui.