PARTAGER

Le limogeage de Jocelyn Gourvennec des Girondins de Bordeaux a créé des secousses dans le club. Le capitaine Jérémy Toulalan a rompu son contrat dans la foulée. Certaines rumeurs évoquent également que Younousse Sankharé a émis son souhait de partir. Mais le président Stéphane Martin a tenu à rassurer, ce vendredi. “Tout le monde est franchement touché, évidemment à des degrés divers. Il y a un attachement à Jocelyn qui n’était pas le même pour tout le monde, mais certains joueurs étaient plus touchés que d’autres.

Jérémy était un cas à part, on en avait parlé en décembre. J’ai parlé à certains dont je pensais qu’ils pouvaient être plus touchés que d’autres, ils sont dans l’effort pour le club. ?a n’empêche pas qu’ils soient touchés, c’est le contraire qui serait grave”, a d’abord déclaré Martin. Le président tient beaucoup au milieu de terrain sénégalais. “Younousse Sankharé était là ce (vendredi) matin, il s’est entraîné.

Je lui ai parlé et Younousse Sankharé est quelqu’un de bien, qui peut jouer un rôle moteur dans ce groupe. Maintenant, c’est le contraire qui serait triste. Quand on est dans une situation d’échec collectif, qui aboutit au départ de quelqu’un pour lequel on avait tous de l’estime, ce serait l’indifférence qui poserait problème. Younousse Sankharé est très bien”, a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here