CAIRO, EGYPT - JULY 10: Kalidou Koulibaly of Senegal applauds the Senegal fans after winning the 2019 Africa Cup of Nations quarter-final match between Senegal and Benin at 30th June Stadium on July 10, 2019 in Cairo, Egypt. (Photo by Visionhaus)

Finaliste malheureux de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Egypte 2019, le Sénégal fait ses comptes. Et les retombées financières se chiffrent à près de 2 milliards F CFA, selon l’évaluation faite avant-hier mercredi, à l’issue de la réunion du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF). D’ailleurs, dans son rapport, le président de la Commission des finances, Mamadou Ndiaye, a révélé un solde positif de 1 milliard 410 millions 831 mille 003 F CFA contre des dépenses effectuées estimées à 553 millions 750 mille 034 F CFA.

200 millions pour la Ligue Pro

Une santé financière qui sauve la Ligue sénégalaise de football professionnelle (LSFP) suite à la décision de la FSF de lui accorder une subvention de 200 millions F CFA dont 150 millions de F CFA pour payer les arriérés de frais d’arbitrage (2018-2019), et 50 millions pour le fonctionnement et l’organisation des compétitions pour les saisons 2019-2020.

En effet, saisie pour trouver une solution quant au démarrage des championnats de Ligue 1 et Ligue 2, la FSF a réagi, en retenant lors de sa réunion une mesure visant à accompagner la Ligue pro.

« Après des débats fructueux, le Comité exécutif s’est félicité des brillants résultats obtenus par l’équipe nationale », sanctionne, par ailleurs, le communiqué du Comité exécutif. Lequel soutient que « ces résultats ont pu se réaliser grâce à une bonne organisation, un engagement et la solidarité sans faille de tous les acteurs et aux moyens dégagés par l’Etat et la FSF, sans oublier la parfaite collaboration entre la tutelle et la FSF. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here