PARTAGER

Moussa Sow et Pape Alioune Ndiaye sont les lueurs dans la grisaille dans laquelle sont plongés la plupart des internationaux sénégalais évoluant en Turquie. Avec 6 buts inscrits en championnat, Mousse Sow est le meilleur buteur de Fenerbahçe et multiplie les retournés acrobatiques. PAN, quant à lui, confirme sa première saison réussie avec Osmanlispor. Le milieu de terrain compte déjà 5 réalisations. 

Moussa Sow, le roi des retournés réussit son come-back

Après une année passée à Al Ahli, Moussa Sow est retourné en Turquie pour s’engager avec Fenerbahçe dont il avait déjà porté les couleurs de 2011 à 2015. Le meilleur buteur de la Ligue 1 française avec Lille est loin de rater son come-back en Super Lig turque. Buteur à l’occasion de la large victoire de Fenerbahçe à Kasimpasa (1-5, 4ème j), Moussa Sow a attendu la 12ème journée pour refaire son show. Sur la pelouse de Rizespor de son compatriote Abdoulaye Diallo qui était dans les buts, le natif de Mantes-la-Jolie a planté un triple dont un magnifique retourné acrobatique. Dimanche dernier, l’attaquant de 30 ans avait encore frappé fort lors de la victoire de la formation stambouliote contre Genclerbirligi (3-0). Ce qui fait un total de 6 buts en championnat. Si Fenerbahçe est actuel 4ème de l’élite turque à 7 longueurs du leader, Basaksehir, il le doit en partie à l’ancien Rennais. Ce dernier a aussi été pour beaucoup dans la qualification de son club pour les 16èmes de finale de l’Europa League. Avec encore deux retournés acrobatiques, Moussa Sow a permis au Fener de battre Manchester United (2-1) et Feyenoord (0-1) pour s’adjuger la première place du groupe A et la qualification pour le prochain tour. De retour au premier plan, Sow est un candidat sérieux pour faire partie de la liste des Lions qui iront à la CAN 2017.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

PAN confirme avec Osmanlispor

Dès sa première année en Super Lig, Pepe Alioune Ndiaye avait mis tout le monde dans sa poche. Avec 33 rencontres disputées en championnat et 11 buts inscrits, l’ancien pensionnaire de Diambars s’est imposé comme l’une des pièces maitresses d’Osmanlispor. Cette année, le Sénégalais de 26 ans est en train de confirmer tout le bien qu’on pense de lui. Il n’a raté qu’une des 15 journées de championnat et a trouvé le chemin des filets à 5 reprises. PAN a aussi offert deux passes decisives. Avec deux défaites, 8 nuls et 4 victoires, Osmanlispor est 7ème du championnat avec 7 points de retard sur le podium. La formation turque a aussi tire son épingle du jeu en Europa League. Luges dans la poule L, PAN et ses coéquipiers ont termine en tête avec 3 victoires, 1 nul et 2 défaites. Avec 6 titularisations en autant de journées, Pape Alioune Ndiaye, auteur d’1 but, a été l’un des grands acteurs de la qualification pour les 16èmes de finale.

Gassama et Abdoulaye Bâ dans le ventre mou

En fin de contrat après 4 saisons passées à Lorient, Lamine Gassama a pris la direction de la Turquie. Le latéral droit des Lions a signé un bail avec Alanyaspor. Le joueur formé à Lyon a joué 13 des 15 journées de la Super Lig turque pour un temps de jeu de 1170 minutes. S’il est titulaire indiscutable, les choses ne se passent pas au mieux pour son club. Avec 7 défaites, 3 nuls et 5 victoires, Alanyaspor (18 points) occupe la 11ème place avec 7 points d’avance sur la zone de relégation. Lamine Gassama n’est pas le seul Lion à évoluer à Alanyaspor puisque Abdoulave Bâ y a été prêté par Porto. Le défenseur de 25 ans a joué 9 rencontres de championnat et marqué un but.

Abdoulaye Diallo dans l’une des pires défenses

En manque de temps de jeu à Rennes, Abdoulaye Diallo a choisi l’exil. Le portier sénégalais a été prêté à Rizespor pour une durée d’un an. Une bonne option pour le joueur de 24 ans qui a retrouvé une place de titulaire en club et en équipe nationale. Diallo a joué 13 rencontres pour un temps de jeu de 1170 minutes. Malheureusement, les choses ne se passent pas au mieux pour Rizespor. Avec 8 défaites, 4 nuls et 3 victoires,l e club est premier non relégable et compte seulement deux longueurs d’avance sur la zone rouge. Il faut dire que Diallo n’est pas aidé par la défense de Rizespor qui est la pire de la Super Lig avec 26 buts encaissés en 15 matchs.

Dame Ndoye pas à l’abri

Prête l’année dernière à Sunderland, Dame Ndoye a effectué son retour à Trabzonspor. Le petit frère de l’ancien international sénégalais, Ousmane Ndoye, a bénéficié d’un temps de jeu de 752 minutes et disputé 10 rencontres pour un but inscrit. Comme Rizespor d’Abdoulaye Diallo, Trabzonspor ne marche pas fort. Le club de Dame a gagné 5 fois pour 3 nuls et 7 défaites. Un bilan qui ne lui permet pas d’être à l’abri d’une relégation. L’actuel 12ème de la première division turque compte 7 points d’avance sur la zone dangereuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here