Après sa défaite en finale de la CAN, l’Egypte de Mohamed Salah s’est une nouvelle fois inclinée face au Sénégal en finale des barrages du Mondial 2022 de la zone Afrique. Mais les Pharaons ont vécu un véritable enfer à Diamniadio.

Quelques semaines seulement après avoir perdu la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, l’Égypte retrouvait le Sénégal pour une autre finale. Mais cette fois, il y avait un billet pour la Coupe du monde 2022 en jeu. Malheureusement pour les coéquipiers de Mohamed Salah, la rencontre a rapidement viré au cauchemar.

Après un but encaissé dès la troisième minute (qui remettait les deux équipes à égalité sur l’ensemble des deux matches), les vice-champions d’Afrique ont fini par s’incliner face aux Lions de la Teranga, encore une fois aux tirs au but. Une séance qui a fait le tour du monde. Déjà visés par de multiples lasers durant la rencontre, les Égyptiens ressemblaient davantage à Shrek qu’à des joueurs de football durant cette séance de tirs au but.

La tête d’un Mohamed Salah criblée de lasers ratant son tir au but est d’ailleurs rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Éliminée du Mondial 2022, l’Égypte a également perdu son sélectionneur, le Portugais Carlos Queiroz, qui a annoncé sa démission. Une terrible soirée pour les Pharaons. Mais ces derniers ne comptent pas en rester là.

Les joueurs égyptiens ont été terrorisés

Car au-delà de cette séance de tirs au but très controversée, les Égyptiens se sont plaints de l’accueil infernal dont ils ont été victimes. Bus retardé et caillasse, joueurs victimes de jets de bouteille durant l’échauffement et banderoles à caractère raciste sont autant de griefs reprochés par la fédération égyptienne. Les Pharaons ont d’ailleurs décidé de déposer une réclamation auprès de la CAF et de la FIFA via un communiqué relayé par le média égyptien King Fut.

« La Fédération égyptienne de football a déposé une plainte formelle contre son homologue sénégalaise auprès de l’observateur de match, le responsable de la sécurité, de la CAF et de la FIFA, avant le début du match entre les deux équipes. L’équipe égyptienne a été victime de racisme après l’apparition de banderoles injurieuses dans les tribunes visant les joueurs, notamment Mohamed Salah. De plus, les supporters sénégalais ont terrorisé les joueurs égyptiens en leur lançant des bouteilles et des pierres pendant l’échauffement, ainsi qu’en attaquant le bus de l’équipe égyptienne, ce qui a provoqué des éclats de verre et des blessures, ce qui a été documenté avec des photos et des vidéos jointes à la plainte. » Ambiance.

SourceFootmercato
Article précédentSénégal vs Egypte – Réaction Kalidou Koulibaly : « Le Sénégal va très bien et j’espère que ça ira comme ça le plus longtemps possible »
Article suivantEdouard Mendy: « Le public a joué son rôle »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here